accueil > vidéos > sessions > Orouni

publié par Mickaël Adamadorassy le 07/09/18
Orouni - Session #957

Orouni c’est l’un de ces artistes qui a fait sa place sur Le Cargo ! petit à petit, de l’alimentation générale et son fameux homme mystérieux jusqu’à ses derniers concerts avec la femme tout sourire (aka Emma Broughton), nous avons suivi sa quête du parfait gimmick pop. Car c’est bien de cela dont il s’agit. La pop est une guerre, la pop est un sport de haut niveau. La pop c’est comme une finale à Wimbledon contre John MacEnroe : ça va être compliqué de gagner ce match.

Mais Orouni a pour lui un sens mélodique très sûr, il n’y a qu’à écouter la petite ritournelle au début de « Kalimbalism », je parie volontiers que vous ne l’oublierez pas de si tôt. Mais comme derrière un grand sportif se cache toujours une grande équipe, Orouni en live c’est aussi un groupe de tueurs : Steffen Charron à la basse (pour la session il est à la guitare), Raphaël Thyss (trompette et omnichord), Antoine Kerninon à la batterie et bien sûr Emma Broughton (chant, flûte, danse)

Pour cette session tournée un bel après-midi d’été, Orouni nous propose deux extraits de son EP Somewhere in Dreamland, chroniqué ici-même par votre serviteur.

The Sea Castle

Speedball

Le Cargo ! et Orouni remercient Sophie et Stéphane pour nous avoir prêté leur appartement le temps de cette session.

Jeu-concours : trois fautes très très graves de français ont volontairement été introduites dans cet article pour faire enrager Orouni, si vous les trouvez, vous gagnerez... toute notre estime et peut être un Bescherelle 1991.

Partager :