accueil > vidéos > sessions > Gaspard LaNuit

publié par Renaud de Foville le 25/04/20
Gaspard LaNuit - Session Confinée #037

La majeure partie de la planète est en confinement. La France n’y échappe pas, pas de petit village de la Gaule qui résiste à l’envahisseur. Cette fois ci, nous devons tous rester chez nous pour aider à combattre ce virus, fléau planétaire. Mais la résistance à l’ennui, au temps qui passe trop doucement prend forme et l’équipage du Cargo ! vous propose les Sessions Confinées. Nous continuons les sessions du Cargo ! mais cette fois ce sont les artistes qui s’enregistrent chez eux avec les moyens du bord et nous partageons ces moments avec vous au quotidien on l’espère.

Après Boris Boublil & John Parish, nous retrouvons l’un des membres éminent du projet Playing Carver. Gaspard LaNuit reprend le morceau qu’il avait écrit pour John pour ce magnifique projet. Mais ce que Gaspard LaNuit nous offre dans cette vidéo, c’est bien plus que cela, plus que la reprise en français d’un superbe morceau. Boris est invité sur le morceau, les deux musiciens, les deux amis, chacun chez eux jouent ce morceau, séparés alors qu’ils vivent à quelques centaines de mètres l’un de l’autre. Gaspard promène sa caméra comme un témoin de cette période tellement étrange, une caméra nonchalante, qui flotte, très douce, comme le temps qui passe différemment depuis presque deux mois. Nous partageons le temps d’une chanson un peu de son intimité, un peu de son confinement, nous partageons l’étrangeté de ce moment. Comme le dit Gaspard "je voulais montrer l’intérieur et l’extérieur, notre cuisine et cette vue que l’on aime tant de cette cuisine". Les apparitions presque Hitchcockiennes de Gaspard participe à cette impression d’être comme dans un rêve. C’est beau, doux, émouvant et légèrement nostalgique. Et cela nous fait du bien !

Nous demandons aux artistes qui participent aux Sessions Confinées de nous conseiller un livre, un film et un disque pour cette étrange période que nous vivons. Voici les conseils de Gaspard LaNuit :

  • Un Livre : Nicolas Bouvier "L’Usage du Monde". Pour le bonhomme, pour ses mots, pour sa joie mélancolique et pour cette phrase : "C’est le propre des longs voyages que d’en ramener tout autre chose que ce qu’on y est allé cherché. La vertu d’un voyage, c’est de purger la vie avant de la garnir. C’est le propre des longs voyages que d’en ramener tout autre chose que ce qu’on y est allé chercher."
  • Un film "La Jetée" de Chris Marker pour son empreinte indélébile et pour Hélène Châtelain, qui vient de nous quitter, et dont le visage a envoûté nombre de mes fonds d’écran.
  • Un disque : Une chanson tout d’abord : "America" de Simon & Garfunkel. Je ne sais pas pourquoi elle joue beaucoup dans ma tête en ce moment et j’aime la chanter et jouer à la guitare, pour ma compagne et ma fille, et pour moi. Un vieux best of de McCartney. Ca me met en joie en ce moment. Ou le dernier sublime disque de Marianne Faithfull, parce qu’elle est sortie de l’hôpital.

The River

Un cinquième album de Gaspard LaNuit est en route, et nous l’attendons avec grande impatience, mais en attendant vous pouvez découvrir l’univers de Gaspard LaNuit ici

Un grand merci à Boris, Marc et sa famille.

Partager :