accueil > articles > zooms > Mina Tindle

publié par Mathilde Vohy le 06/07/20
Mina Tindle - Sister, le grand retour
Sister, le grand retour

Voilà encore une artiste qui fait l’unanimité à bord du Cargo. Depuis presque dix ans, nombreux sont nos matelots à avoir interviewé, chroniqué ses albums, relaté ses concerts ou filmé des sessions acoustiques avec Mina Tindle. Cela faisait pourtant un bon bout de temps que nous avions eu de ses nouvelles. Nous nous doutions qu’un nouveau projet se préparait alors quand nous en avons eu la confirmation et constaté son grand retour le 17 juin dernier nous étions plus que ravis et ne pouvions résister à l’envie de vous le partager !

Après Parades, son dernier opus en 2014, la Française s’apprête à sortir son troisième album le 9 octobre. Nous ne savons pour l’instant pas grand chose de ce nouveau disque, si ce n’est qu’il s’appellera Sister, qu’il sortira via le collectif 37d03d et qu’il a été réalisé par Thomas Bartlett (Joan as a Police Woman, Florence + The Machine…). Au sein de celui-ci, nous retrouverons un titre avec Sufjan Stevens et deux titres que nous vous présentons aujourd’hui : « Lions » et « Belle Pénitence ».

Pour chacun de ces deux titres Mina Tindle se livre à une longue in(tro)spection et magnifie la complexité des comportements humains. L’artiste évoque d’abord le courage et la résilience dans « Lions ». La chanson est une invitation à toujours continuer à se battre, même quand la peine semble perdue.

« Lions » - Mina Tindle

Avec « Belle pénitence », la Française fait le choix de sa langue natale pour puiser au fond de son cœur et parler d’amour. D’une voix envoûtante Pauline, de son vrai nom, dresse une superbe lettre d’amour à son mari et nous laisse bouche bée.

« Belle pénitence » - Mina Tindle

Si les récits sont différents, une chose les rassemble : ce timbre aigu et si singulier qui fait la particularité de Mina Tindle depuis ses débuts. A chaque chanson, l’artiste parle cœur ouvert et réussit à nous transmettre toutes ses émotions grâce à sa voix magnétique et fascinante. On est inévitablement captivés par cette pop au son tantôt classique tantôt très baroque. Bref, nous sommes plus que séduits par cette première vitrine de Sister et ne regrettons pas d’avoir attendu six longues années le grand retour de Mina Tindle.

Partager :

publié par le 06/07/20