accueil > articles > zooms > Me and My Friends

publié par Mickaël Adamadorassy le 03/05/21
Me and My Friends - To My Dear
To My Dear

A l’occasion de la sortie le 4 juin prochain de Reworks, le nouvel EP de Me & My Friends, les anglais nous font l’honneur de réserver l’exclusivité du clip de "To my dear" au Cargo ! On est d’autant plus ravi de revoir Me & My Friends dans nos colonnes que c’est exactement le genre de projet qu’on veut défendre sur Le Cargo ! : à la fois folk sensible et légèrement mélancolique, portée par la beauté des voix souvent combinées de Nick Rasle (le "Me" dans "Me & My Friends") et Emma Coleman au violoncelle et melting pot ensoleillé de musiques africaines, de reggae, de gospel etc. etc. et laboratoire expérimental où l’on cultive l’inventivité, le plaisir du dialogue des instruments, pas très loin du jazz. Et ne parlons même pas du plaisir physique des sonorités du clarinette et de violoncelle quand elles vont faire coucou à une basse bien groovy dans le bas du spectre.

"To My Dear" est extrait du nouvel EP de Me & My Friends, Reworks, qui comme son nom l’indique est composé de titres existants, retravaillés par le quintet : on garde la majorité des mots, la mélodie mais chaque musicien a abordé sa partition comme s’il s’agissait d’un nouveau titre. Dans le cas de "To My Dear" c’est carrément une démo disponible à l’époque sur Myspace que le groupe a exhumé et zombiefié*. Pour "Leave My Bones", c’est la violoncelliste Emma qui reprend le chant lead à la place de Nick, le "tchaka taka" du reggae joué à l’origine par un synthé disparait et le morceau prend soudaine un tournure entre soul, gospel spirituel et "trip-hop unplugged". Mais à vous de poursuivre le jeu des 7 différences le 4 juin prochain !

Le Cargo ! vous propose de gagner deux vinyles de l’album Look Up, chroniqué ici-même par Julien. Pour cela, il vous suffit d’envoyer un email à cargoteam@lecargo.org

P.-S.

zombiefé ? (musique des caraïbes, vaudou... zombie... hum à ce qu’il parait les blagues expliquées sont loupées... mais bon)

Partager :

publié par le 03/05/21