accueil > photos > concerts > La Maison Tellier -

publié par Renaud de Foville le 06/10/21
La Maison Tellier - 1 8 8 1 - Le théâtre de l’Œuvre, Paris - 27/09/2021

La dernière fois que nous avons vu la Maison Tellier c’était au Trianon. La famille était au grand complet et le concert était à la hauteur de leur tout dernier album en date, l’inépuisable "Primitifs Modernes", ce qui n’est pas peu dire, comme nous le raconte Micky dans son article.

Cela fait maintenant plus de deux ans que ce concert est passé quand nous nous retrouvons au superbe Théâtre de l’Oeuvre, près de la place Clichy. Si un nouvel album est en préparation, pour le printemps de l’année prochaine c’est autre chose qui nous réunit ce soir. Un concert comme une parenthèse, ou une bulle d’oxygène après les 18 mois chaotiques que nous venons de vivre. Helmut/Yannick et Raoul/Sébastien sont les fondateurs de la Maison Tellier, leur rencontre est à l’origine de toute l’histoire du groupe. Les deux amis on décidé de se raconter le temps de quelques concerts, de quelques rencontres avec un public de connaisseurs.

Raoul arrive le premier sur scène, s’accompagnant délicatement à la guitare il nous raconte comment et pourquoi il en est venu à faire de la musique. Helmut le rejoint, et pendant presque 1h45 les deux amis vont partager avec nous leur rencontre, leur amitié, leur parcours musical. Le dispositif scénique est aussi simple qu’efficace, la mise en lumière renforçant cette impression d’intimité qui se dégage de cette soirée.Parfois les deux compères répondent à une voix sur un antique répondeur, une voix qui pourrait être celle de leur manager, ou pourquoi pas leur conscience aussi. Helmut & Raoul nous offrent au gré de quelques anecdotes un peu de leur histoire et surtout beaucoup de chansons. Quelques reprises, comme une très étonnante et très réussie de Rage Against The Machine, et surtout à travers leur répertoire. Jusqu’à même jouer quelques morceaux à la fin de la soirée, choisis quelques jours avant par le public sur les "Réseaux Sociaux" du groupe.

On pourrait avoir un peu peur d’une soirée trop solennel, de se retrouver plus à une conférence qu’à un concert, mais la musique, l’humour et surtout le plaisir évident d’être là font de cette soirée un moment unique et émouvant. Cette soirée nous a rappelé la force des morceaux de la Maison Tellier. Dépouillées de toute artifice, les chansons du groupe sont chantées ici avec une ou deux guitares, bien souvent juste en acoustique et nous rappellent à quel point leurs mélodies sont totalement imparables et qu’Helmut est un incroyable parolier, un conteur d’histoire comme le Pascal Bouaziz de 1983 (Barbara) ou Xavier Plumas de Tue Loup pour ne citer qu’eux.

Nous attendons avec grande impatience le septième album du groupe, dont nous avons entendu un morceau à venir ce soir et qui nous a mis plus que l’eau à la bouche.

Un grand merci à Margaux.

Partager :