accueil > vidéos > sessions > Intergalactic Lovers

publié par Mickaël Adamadorassy le 15/12/17
Intergalactic Lovers - Session #909

Il semblerait qu’en plus de la maîtrise de la double cuisson de la frite, la production de bière de qualité à prix raisonnable ou le festival gustatif d’une bonne gaufre avec bien trop de choses extrêmement caloriques dessus, les belges ont aussi appris l’art subtil d’écrire de petites perles rock indé à la chaîne. On ne vous citera pas le nom des illustres prédécesseurs des Intergalactic Lovers en vous les citant quand même mais donc tels les grands anciens dans Chtulhu il y en a moult. Ils ont par contre un peu moins de tentacules à part peut être.... Enfin bref on s’égare.

Intergalactic Lovers c’est donc Lara Chedraoui (chant), Brendan Corbey (guitares), Raf De Mey (basse) et Maarten Huygens (batterie). Le groupe s’est formé en 2008, ils ont commencé à attirer l’attention avec leur single Fade Away en 2009 et ont sorti depuis trois albums. C’est à l’occasion de la sortie française du petit dernier, Exhale, que nous retrouvons Lara, Brendan et Raf pour une session acoustique à l’hôtel Pigalle, on a un peu de mal à trouver du silence alors on se retrouve à tourner dans le sous-sol, le groupe se posant sur un improbable canapé en forme de lèvre façon Rolling Stones. C’est sombre, brut mais peu importe Intergalactic Lovers nous offre un beau moment de musique, habité, intense. On ne peut pas mettre beaucoup plus la musique à nu, lui enlever tout artifice, toute décoration et pourtant on vous la propose parce que la musique est belle comme ça et cette beauté ne doit qu’au talent du groupe.

Talk ! Talk !

River

Un grand merci à Sabrina Cohenaiello pour l’organisation de cette session ainsi qu’à Intergalactic Lovers, le premier groupe en une centaine de sessions (réalisées par votre serviteur) qui nous ait offert un sandwich.

Partager :