accueil > articles > albums > Hugo Barriol

publié par Natalia Algaba le 08/06/19
Hugo Barriol
- Yellow
Yellow

Baptisé Yellow, le premier album du chanteur folk français Hugo Barriol aux influences anglo-saxonnes, sortait le 22 février dernier. « Yellow », comme nous l’expliquait-il lors d’une interview, pour exprimer « chaleur, couleur, positivité », « pour ramener de la chaleur à ma musique et que cela ne soit pas trop triste » . Pari réussi : dans ce premier album, sa belle voix douce, claire et pénétrante et ses paroles mélancoliques s’accompagnent d’une rythmique chaleureuse, positive et énergique qui nous invitent au voyage et à l’évasion. Malgré des paroles mélancoliques, sur le désamour, le passage inéluctable du temps, les regrets, les peurs ou les angoisses... Yellow est un album où il faut « lire » entre les lignes car l’espoir est toujours là : que ce soit dans « M.B » ou « Oh My », titre qui ouvre l’album, dont la rythmique monte peu à peu en puissance pour éclater dans le refrain et qui invite à danser ; que ce soit dans les percussions de « Our Kingdom », dans les beaux mots d’amour de « Always » ou encore dans ce « you » du titre « Million Years », une ode à la musique et à la vie, qui est rempli de joie et d’espoir.

Cet album, Hugo est allé l’enregistrer à Londres dans le studio « The Church » d’Ian Grimble, un producteur qu’il a choisi car il cherchait quelqu’un qui comprenne sa musique, qui arrive à donner corps à ce son folk qu’il avait en tête, et Ian avait produit les albums de plusieurs groupes qu’il aime depuis longtemps, comme Mumford and Sons et Bear’s Den. D’ailleurs, la guitare folk qu’on entend dans l’album est justement celle du chanteur de Bear’s Den. Il s’est ainsi retrouvé à jouer sur l’album avec des musiciens qu’il écoutait depuis longtemps et qui ont su trouver ce son folk anglo-saxon qui fait que, à l’écoute de l’album, on ait l’impression d’être toujours ailleurs. Les arrangements des cordes et des cuivres sur des titres comme « Yellow Line » sont d’une beauté renversante et la mélodie au piano de « Hold my hand » nous touche au plus profond de nous-mêmes, de même que les percussions de « M.B » ou les belles cordes du Quartet Iskra Strings sur « Young » ou « Missing You » qui donnent une nouvelle dimension au format du songwriter qu’on lui connaissait auparavant, seul avec sa guitare acoustique.

Vous l’aurez compris, « Yellow » est un album dont on se lasse pas, un album à écouter sans modération.

Partager :

publié par le 08/06/19
Informations

Sortie : 2019
Label : Believe Records