accueil > vidéos > sessions > Bendir Man

publié par Renaud de Foville le 28/09/12
Bendir Man - Session #429

Nous sommes sur le toit de l’hôtel. Tunis, en février. Il fait froid. Aujourd’hui il ne pleut pas et la lumière est magnifique. Nous avons une vue à 360° sur cette ville magnifique.Bendir Man est un jeune artiste de la ville mais déjà une très grande vedette. La rencontre est aussi passionnante pour l’artiste que pour l’humain. Le moment passé à écouter et filmer sa musique sera aussi fort que la conversation autour d’un thé bien chaud sera intéressante et instructive. La scène tunisienne vit et survit. C’est un mélange incroyable de genres, de générations, d’idées, de styles, de rencontres ; d’influences... Ces quelques jours nous auront permis de passer des histoires de Bendir Man à la virtuosité hallucinante de Achref Chargui. Nous aurons pu filmer sur les toits, dans les tombeaux sacrés ou les musées de la ville. Chaque rencontre est un bonheur, une leçon de vie et de courage. L’humour et les mots de Bendir Man nous paraissent chaque jour un peu plus important pour tenir dans un pays qui se perd, qui se bouscule, qui se fait violence mais qui se bat aussi, surtout qui se bat pour sa liberté. Au lieu de nous endormir bien au chaud dans un confort incertain, sortons, montons sur le toit de ce petit hôtel à la porte de la Medina. L’air frais sera toujours moins piquant que les mots et le sourire de Bendir Man.

Zaama Ehnar Tetfachi

La bombe

Achirti

Un merci sans limite à l’Enfance Rouge et à Bendir Man.

Images : Renaud de Foville

 

Partager :