accueil > vidéos > clips > Alice et Moi

publié par Mathilde Vohy le 30/09/20
Alice et Moi - T'aimerais que ce soit vrai

La reine de la pop is back ! Après sa superbe Cigale il y a (déjà) six mois, Alice et Moi nous avait mis l’eau à la bouche avec la reprise de son propre morceau J’en ai rien à faire pendant le confinement. Nous étions pressés d’avoir des nouvelles de la parisienne et avons bien fait de patienter : la voici de retour avec un nouveau morceau clipé et l’annonce d’un nouveau projet !

Le titre se nomme « T’aimerais que ce soit vrai » et est donc le premier extrait de son premier album prévu pour début 2021. Dès les premières mesures, nous reconnaissons la patte Alice et Moi : des mélodies entêtantes, une rythmique qui donne inévitablement envie de danser, une voix chaude, presque voluptueuse et bien sûr, un bob sur la tête (toujours, partout).

Avec « T’aimerais que ce soit vrai », l’artiste confirme son penchant pour la pop "réaliste". Les chansons d’amour over romantiques ? Très peu pour Alice. La parisienne envoie valser les attentes douloureuses et les clichés sentimentaux au profit d’une pop française honnête et libératrice. Une ode au self-love et au lâcher-prise qui tombe à pic pour le début de l’été.

Le clip, réalisé par Edie Blanchard (L’Impératrice, Philippe Katerine...) donne vie à l’expression "Instagram VS Reality". Nous découvrons Alice qui semble vivre un amour idyllique avec un jeune homme remplissant tous les standards de beauté masculine. Néanmoins, au fil de la chanson, leur histoire se révèle être bien plus terne sortie de la vie numérique. Pendant que son it-boy passe son temps à faire des selfies, la chanteuse décide de tout plaquer pour vivre sa "vraie" vie. Après tout, on a toujours su qu’Alice préférait sortir avec un rappeur.

Après une version dansante aux beaux jours, Alice nous offre une version acoustique du morceau pour l’automne ! Cette disposition est tout aussi plaisante. Les arpèges à la guitare accompagnent en effet parfaitement la voix douce et presque sensuelle de la chanteuse. Dans cette version acoustique, le titre s’écouterait parfaitement sur la plage, à la golden hour d’un été indien. Et ça tombe bien, parce que c’est là que l’artiste a choisi de tourner.

Partager :