accueil > vidéos > sessions > Victoire Oberkampf

publié par Renaud de Foville le 12/02/20
Victoire Oberkampf - Session Acoustique #1053

La précédente sessionn’a même pas deux ans. Mais le souvenir de cet instant passé avec Victoire, sous un arbre magique au début du printemps à l’écouter chanter nous a poussé à remonter sur le vélo, comme la première fois, à retraverser Paris, comme la première fois. Comme la première fois nous retournons chez Victoire, comme la première fois la session nous sommes accueillis par la famille de Victoire. Mais cette fois ci nous ferons la session chez elle, à la fenêtre, face à un grand ciel bleu d’un hiver particulièrement doux. La silhouette de Victoire se reflète dans les carreaux, se dessine dans le bleu, un clair obscur qui nous laisse deviner plus que voir, tandis que sa voix envahit la pièce et nous enveloppe et nous bouleverse.

Nous faisons cette nouvelle session car Victoire Oberkampf a sorti un nouvel EP, une petite merveille qui nous a ému. Comme le "Song for a city" de la première session nous sommes touchés par la voix de Victoire, par ses histoires, ses mots, sa douceur, sa fausse naïveté. Nous plongeons dans ses chansons comme dans un immense bain de nostalgie et de beauté. A la fin du magnifique "Grand Maman danse" et malgré le temps qui presse pour tout le monde nous demandons un second morceau. Le temps de laisser passer quelques camions bruyants et le temps d’un instant nous sommes, comme le chante Victoire, au paradis à la rencontre d’un drôle de personnage.

Grand-Maman danse

Michel

Un grand merci à Victoire et sa petite famille pour l’accueil.

Images : Renaud de Foville

Partager :