accueil > vidéos > sessions > Titi Robin &

publié par Renaud de Foville le 11/06/18
Titi Robin & Rebel Diwana - Session Acoustique #942

C’est notre cinquième session avec Titi Robin. Et comme toujours totalement différente des précédentes. Depuis notre première rencontreTiti était à la guitare accompagné de sa fille Maria au chant et à la danse, chaque rencontre a été une surprise, une découverte d’une nouvelle facette, un moment suspendu, hors du temps et surtout chaque rencontre est un voyage.

Aujourd’hui nous nous retrouvons dans un tout petit studio d’enregistrement, dans les sous sols d’un bureau. Titi est accompagné pour son nouveau périple, le Rebel Diwana, par Shuheb Hasan au chant et Murad Ali Khan au Sarangi. Tout le monde se pose en tailleur au sol. Titi qui pour a repris sa guitare électrique se branche, pendant que les trois amis décident des deux morceaux qu’ils vont jouer. Shuheb est un peu malade, il doit faire attention à sa voix et pourtant il nous emmènera loin, très loin. Ce qui est fou c’est que même si on ne comprend pas les paroles qu’il chante, on est totalement emporté par l’émotion qui se dégage de sa voix. Et les trois musiciens se laissent totalement portés l’un par l’autre et surtout par leur musique. A tel point que les morceaux ne seront pas joué exactement comme ils le pensaient, mais avec une grande part d’improvisation, d’écoute de l’autre et de confiance et que, malgré la voiture mal garée, on se laisse tous tenté par une troisième morceau.

Encore une fois Titi nous emmène ailleurs, ce n’est pas l’album qui vient de sortir, ce n’est pas la même chose que le superbe concert que l’on avait vu la veille à la Cigale, c’est autre chose. Que même Titi et les Rebel Diwana n’avaient pas totalement imaginé.

Un merveilleux moment, un cadeau rare et précieux.

Ce pays sombre au bord du fleuve

Tisse intimement ce voile que tu déchireras demain

Primum Vivere / Balles perdues

Un très grand merci à Gauthier et à toute l’équipe d’Accent Presse

Images : Renaud de Foville

Partager :