accueil > vidéos > sessions > The Rodeo

publié par Mickaël Adamadorassy le 09/10/18
The Rodeo - Session #966

C’est la quatrième fois que l’on retrouve The Rodeo aka Dorothée pour une session Cargo ! C’est l’occasion de se remémorer tout plein de vieux souvenirs (après tout on était là pour le tout premier concert), de réécouter les anciennes aussi et de se dire que The Rodeo est un projet qui a su évoluer, se transformer. On adore toujours les débuts folk, le chant en anglais et toute l’énergie que peut y mettre Dorothée, ce côté "rugueux" qui collait si bien avec la musique de l’époque et celle de son groupe précédent, Hopper mais, par contraste, on a été encore plus impressionné d’entendre l’énorme travail sur le chant sur ce troisième album, Thérianthropie Paradis. Que ce soit dans la palette de nuances, la tenue des notes ou la tessiture plus aiguë choisie pour ce disque, c’est vraiment un régal, exactement ce qu’il fallait pour ce répertoire de chansons pop aux sonorités très rock 50’s.

Dans la production, on sent aussi un travail méticuleux, un effort pour recréer une ambiance très particulière et pas si simple à décrire. Si la couverture évoque le roman-photo ou la comédie romantique, les titres très évocateurs des morceaux (« Cryogénie », « Cadavre Exquis », « Calypso ») invitent à s’immerger dans un univers romanesque, fantasque ... et très féminin qui s’éloigne là encore des débuts de The Rodeo mais là encore c’est plutôt pour le meilleur.

Ça c’est donc le disque, qu’on vous recommande chaudement, pour cette session, Dorothée nous propose de découvrir deux des chansons du disque sous un autre angle, sans les arrangements mais avec une magnifique prestation de Mathieu Geghre au piano, qui joue avec elle depuis un bon moment et que vous avez pu voir aussi avec O / Olivier Marguerit.

Ivre d’amour

Cher Ami

On remercie Benoît de Villeneuve qui nous a accueilli dans son salon et permis d’utiliser son très beau piano pour cette session.

Partager :