accueil > articles > albums > the music

publié par terant le 13/03/02
the music
- the people ep
the people ep

héroïque

il y a quelques mois on s’attardait sur le début de répertoire de the music (dont un "take the long road and walk it" inépuisable) avant de goûter les morceaux sur scène. en novembre paraissait leur second ep you might as well try to fuck me, objet très décevant : mélodies moins marquantes, la voix de robert harvey, plus héroïque que jamais, ressemble à du sous-richard ashcroft. bref, rien de bien consistant à se mettre sous la dent parmi ces 4 titres. on craignait que the music ne s’essouffle avant même le long format. la parution de the people vient nous rassurer sur le sort de ceux que l’on défendra jusqu’à la frontière de l’inaudible (espérons que, contrairement aux dorénavant indéfendables muse, cette frontière ne sera pas douloureuse).

poids

"the people" est donc un sacré morceau, the music donne à nouveau dans le petit riff chargé d’effets et soutenu par une rythmique impeccable. même le chant de robert harvey n’est pas si désagréable en soi. dans la même veine que leur premier ep, l’écoute de ce premier titre ôte aisément le doute qui planait lors de la sortie de leur second ep. l’impression se confirme avec le deuxième titre "let love be the healer" qui a un petit côté oasis première période. évidemment une telle référence est aujourd’hui un poids pour un groupe, mais il faut se rappeler qu’avant que les gallagher ne pompent l’intro d’"imagine" ils avaient sortis quelques classiques instantanés. et le titre du quatuor de leeds est à ce niveau, un titre planant servi par une mélodie simple mais belle et toujours leur force rythmique propice au déhanchement le plus violent.

douloureux

the music ne se renouvelle pas pour autant avec cette troisième incursion sur nos platines et n’apporte que peu à la pop anglaise. ils rafraîchissent seulement la musique de leurs aînés avec plus ou moins de bonheur. leur chanteur qui n’a visiblement toujours pas mué peut concurrencer matthew bellamy dans l’exercice douloureux à l’image de ce "life" très pauvre et se rattraper grâce à leur belles parties instrumentales sur "jag tune", autre énorme titre. pour l’heure the music a sorti 3 eps et 5 chansons réellement convaincantes (les deux du premier ep et celles sus-citées). difficile de gager sur la qualité de leur attendu premier album, à paraître en septembre. on ne les aura pas surestimés (je le répète le chant de robert harvey est douloureux), ils ne méritent pas non plus qu’on les sous-estime : ce groupe est jeune et dispose d’un fort potentiel, leur troisième ep vaut le détour, l’avenir leur appartient en quelque sorte.

Partager :

publié par le 13/03/02
Informations

Sortie : 2002
Label : Hut Recordings

Pour le même artiste