accueil > vidéos > sessions > Susanne Sundfør

publié par Mickaël Adamadorassy le 30/12/19
Susanne Sundfør - Session #1051

Cette session a été enregistrée en novembre 2012 sur la scène du Point Éphémère, où Susanne Sundfør se produira quelques heures plus tard. Une déformation de l’espace-temps plus tard là voila enfin en lignes quelques heures à peine avant le début d’une nouvelle décennie. Entre-temps la talent de Susanne a largement dépassée les frontières de son pays et l’indie-sphère, elle joue maintenant dans de très belles salles et c’est tout à fait mérité. Et on est d’autant plus heureux de sortir de ce document de nos archives.

C’est la deuxième fois que nous tournons avec cette musicienne norvégienne à la voix sublime (la première session est ici) , qui s’accompagne au Fender Rhodes, un instrument dont le son est aussi très beau mais loin d’’être simple à maîtriser surtout quand on le complimente avec tout un set de pédales d’effet. Mais Susanne qui vient pourtant du classique, maîtrise parfaitement l’exercice et parvient à créer toute une palette de sonorités qui vont d’un accompagnement chaleureux et intimiste à un mur de son apocalyptique avec juste son piano électrique. Cette session filmée au plus près de l’artiste permet bien de se rendre compte de la manière dont elle procède, pas toujours visible du côté de public.

La plupart du temps on ne donne aucune consigne aux artistes sur ce qu’ils vont jouer, pas d’obligation de jouer une reprise ou le morceau que la maison de disques veut mettre en avant, on leur dit faites comme vous voulez, et donc plutôt que des extraits de The Silicone Veil Susanne revient sur son premier album pour notre plus grand plaisir avec "Torn to Pieces" et nous joue aussi une des plus jolies pièces de The Brothel pour commencer, le bien-nommé "Lullaby".

Lullaby

Extrait de The Brothel (2010)

Torn to Pieces (On Roses)

Extrait de Take One (2008)

Merci à Mélissa Phulpin sans qui nous n’aurions pu tourner nos deux sessions avec Susanne.

Partager :