accueil > vidéos > sessions > Samuele

publié par Mickaël Adamadorassy le 04/06/18
Samuele - Session#940

La loi de Murphy on connait bien sur Le Cargo !. « Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera mal » ? les batteries qui lâchent en pleine session ? oui... le batteur qui oublie une cymbale, le guitariste sans capodastre ? bien sûr... l’enregistreur qui tombe juste comme il faut pour éjecter la carte mémoire qui n’enregistre rien ? oui mon capitaine.. L’employé de la mairie qui débarque pour vous dire que vous auriez du remplir le formulaire rose B143 en triple exemplaire il y a deux mois si vous voulez shooter dans son parc ? la routine.. Cordes cassées... accordeur oublié... piles à acheter en urgence au franprix du coin... repas mal digéré.... ouaip on ne nous surprend plus facilement mais la contrebasse qui produit un bourdonnement très sonore mais peu musical à chaque note jouée, ça c’est nouveau. On ausculte l’instrument, on examine chaque centimètre carré et on finit par trouver un endroit où les changements de température des derniers jours ont fini par décoller le bois de l’instrument centenaire, qui vibre et frotte contre une autre partie.

C’est le moment où réalisateurs et musiciens se transforment en Mag Gyver improvisés, on essaie diverses solutions pour éviter que l’instrument ne bouge dont une courroie enroulée autour mais rien n’y fait... comme le temps presse on décide de faire avec, le contrebassiste jouera tout doucement pour minimiser le buzz et ça devrait aller.

Et c’est bien le cas... En une prise c’est dans la boite, il faut dire que Samuele tout comme son contrebassiste sont des habitués de de la scène et on sent la complicité entre eux. Cette musicienne originaire de Québec en est à son deuxième album et elle nous propose pour cette session une chanson qui témoigne de son engagement militant, un manifeste féministe, mais pas que, en live comme sur disque il y a du feeling et de la musicalité et c’est parce qu’il y a les deux qu’on a été séduits par la musique de Samuele.

La sortie

Merci au Phono Muséum à Pigalle (http://phonomuseum.fr/) pour son accueil !

Partager :