accueil > articles > albums > pinback

publié par terant le 10/11/01
pinback
- blue screen life
blue screen life

dose quotidienne

on vous parlait il y a peu de this is a pinback cd, superbe album de pop moderne. en parfait décalage avec ce qui se fait actuellement cependant... entre ces deux albums le groupe avait livré un ep, some voices dont le morceau éponyme aurait vraiment mérité une diffusion radiophonique large... une merveille dont on se délecte aujourd’hui encore à dose quotidienne et qui marquait pour pinback une évolution assez surprenante. blue screen life commence pourtant là où this is a pinback cd s’était arrêté. dès "offline p.k" on retrouve les mêmes arrangements au niveau de la voix, ce son de guitare si spécifique et toujours la même aisance à nous envoûter, nous faire planer en l’espace d’un morceau. en parfait adorateur du premier album, on est logiquement (?) partagé entre le plaisir de retrouver cet univers sous un aspect inédit et la crainte que cet album n’élargisse pas le cadre du premier. deux très bons albums ce n’est certes pas génant mais juste un peu frustrant.

groove

c’était sans compter sur cette capacité du groupe à porter chaque morceau sur une voie différente... la lenteur qui enveloppe chaque composition est un véritable bonheur alors que la plupart des groupes pensent nous régaler par un rythme de furie et des guitares saturées à la texture mille fois entendue auparavant. pinback prend son temps sans gâcher le notre pour compter ses histoires où guitare et voix sont placées à égal niveau sonore. dans ces conditions optimales d’écoute impossible de ne pas succomber à la trompeuse "penelope" qui d’une intro épurée mène à une petite pépite de groove à la pinback avec claquements de doigts et basse profonde en fond... avec toujours la même force une pléthore d’idées se croisent dans un format pop rendant les morceaux imprévisibles, à peine portés par une mélodie comme ligne conductrice ou quelconque structure connue et rabachée - comme le classique couplet/refrain/etc.

les années 2000

impossible aussi de ne pas vénerer pour cela des morceaux comme "boo", "talby" ou "x i y" (ce dernier par dessus tout). et puis il arrive que pinback ôte avec bonheur sa lente délicatesse (et vice verça, écouter la magnifique "west" pour s’en convaincre) pour épouser à l’image de ce "prog" ou "seville" un ryhtme soutenu (pour ce groupe) avec ce qui s’apparente à des riffs ravageurs (le son pinback en plus)... devant l’absence de référence évidente (à notre niveau en tout cas) on reste bouche bée devant cet objet qui pour une fois ne cherche pas à réhabiliter les années 60 ou 70. on aimerait alors justifier le désintérêt du public par le fait que pinback n’est peut-être pas un groupe de la bonne époque... pourtant on aura rarement trouvé meilleure occasion d’écouter de la musique dans les années 2000.

Partager :

publié par le 10/11/01
Informations

Sortie : 2001
Label : cutty shark