accueil > blog’notes > orouni

publié par terant le 03/02/06
orouni

orouni

on en reçoit des autoproduits. des tonnes. et vous vous dites que nous sommes bien ingrats pour n’en parler jamais sur le webzine. il faut déjà préciser que malgré toutes les précautions placées sur la page consacrée aux envois sur le site, on reçoit encore des albums de punk rock, de reggae metal, de chanson française. des choses qui ne sont pas vraiment dans nos cordes et qui nous font perdre un temps précieux... mais des fois il y a d’excellentes surprises. des petits objets qui promettent par l’allure et par les titres (quand l’intitulé des morceaux ne se résume pas à deux mots en anglais dont l’un est sun, moon, love, peace, night ou way, c’est déjà rassurant).

en l’espèce, avec orouni, on est gâté. il y a de la recherche. mais il y a aussi un évident naturel à produire ces petites merveilles lofi. pour une première ébauche, c’est très emballant. c’est bien sûr cheap, parfois fausset, par endroit bancal. mais c’est un premier jet très prometteur.

une sorte de lofi folk de chambre qui démarre en fanfare avec the lamppost, sûrement le morceau à recommander de cette première démo. mais il y a d’autres passages tout autant prenants : experiments on the treshold of pain ou back to the a. tout est téléchargeable sur son site, donc help yourself !

the lamppost

Partager :

Derniers commentaires
Gab - le 15/02/06 à 10:46

c’est parfait pour les jours où vous avez dormi 5 heures, où vous découvrez que votre chaussure est trouée (et que la pluie est froide), où le bouquin que vous lisez finit mal (c’est malin de tuer les gentils terroristes à la fin et de briser les couples) et où la serpillère vous attend tranquillement à votre retour à la maison ce soir et qu’il est 10h45 ... c’est doux à vos oreilles ... tout doux ...