accueil > vidéos > sessions > Linnea Olsson

publié par benoît le 20/04/11
Linnea Olsson - session #271

Faire de la pop avec un violoncelle seul est quelque chose d’assez peu commun. La suédoise Linnea Olsson manie le sien presque comme une guitare électrique, en tire des riffs nerveux, ajoute un écho, met le tout en boucle. Elle chante en plus divinement bien - ce dont on avait déjà eu l’occasion de s’apercevoir lorsqu’elle accompagnait Nina Kinert ou Ane Brun.

Par un radieux après-midi de printemps, je l’entraîne à Sofia kyrkan, église en brique rouge coiffant une colline du centre de Stockholm. On a ici toute la place et toute la réverb’ que l’on veut. Et un silence... religieux.

Dinosaur

 

The Ocean

 

Ah !

Pas de boucles pour "Ah !", juste un écho.

 

Guilt

En arrivant, on avait repéré cet escalier, avec encore plus de réverb’. Parfait pour siffloter et jouer nature, sans ampli.

 

Mindreader

Et puis il fait décidément trop beau (14°C, largement un temps à mettre un violoncelle dehors, en Suède) pour ne pas aller s’installer dans le parc, en contrebas de l’église. L’absence de réverb’, cette fois, convient mieux au riff sec de Mindreader (morceau tiré du repertoire de son groupe, Paintbox). Et ça plait beaucoup aux mouettes.

Linnea jouera le 30 avril à la galerie L’Issue, rue Quincampoix à Paris. Soyez-y !

Merci à l’église Sofia et aux mouettes de Stockholm.

Images et son : Benoît Derrier

- Linnea sur Myspace et sur Facebook

Partager :