accueil > vidéos > découvertes > Les découvertes (...)

publié par Renaud de Foville le 28/04/21
Les découvertes du mercredi #16 : No Money Kids - HitchcockGoHome! - Monolink - K-leaf - Jayleen Mc Carty

No Money Kids - Crossroads

Le duo bluesy des No Money Kids revient avec un quatrième album. Dans un genre casse gueule pour des petits frenchies, ils viennent rendre hommage à Robert Johnson, rien que cela, avec un premier morceau intense et puissant. Un morceau impressionnant qui nous donne particulièrement envie de voir le groupe sur scène... vite, nous en avons besoin !

HitchcockGoHome ! - Half Life

Changement d’atmosphère avec le retour des HitchcockGoHome ! dont nous n’avions pas entendu parlé depuis une dizaine d’années. Si ce n’est pas une découverte, pour nous en tout cas, c’est un retour inattendu qui nous fait particulièrement plaisir. Le nouvel album est une petite merveille à l’image de ce magnifique Half Life, une chanson pop classe et délicate, belle comme une bulle de savon se reflétant dans le soleil de printemps ! Un retour en grâce...

Monolink - The Prey

Une électro pop classe et prenante. Un morceau accrocheur et dansant. Et même si Monolink a déjà parcouru les scènes du monde entier et connait un succès grandissant, cela reste une découverte sur notre vieux rafiot, une découverte qui nous donne envie de nous plonger dans l’univers du producteur allemand !

K-leaf - Ladjé ko aw

Pour ceux qui nous suivent et qui viennent piocher dans les découvertes du Cargo ! vous savez depuis longtemps maintenant que ce qui nous plait par dessus tout c’est de pouvoir partager des styles totalement différents. Le point commun de tous ces artistes, c’est que leur musique nous parle, nous touche, nous emporte... Et le magnifique "Ladjé Ko aw" ne déroge pas à la règle... Les arrangements dépouillés nous transportent, nous touchent et nous font vibrer. Voilà tout ce que l’on demande à une chanson. Nous faire vibrer. La voix, l’univers de K-Leaf nous transportent et nous font rêver.

Jayleen Mc Carty - Rain

Nous avons commencé avec le blues, nous finissons avec la Soul. Rien de prémédité, mais cela se tient. On ne peut penser à la Soul sans la voix qui la porte, sans la voix qui nous pénètre et nous touche. Et Jayleen met cette voix au service de la Soul, au service de ce très bon morceau qu’est Rain !

Partager :

publié par le 28/04/21