accueil > vidéos > découvertes > Les découvertes (...)

publié par Renaud de Foville le 29/11/20
Les découvertes du dimanche - Tachka - Michael Dunstan - Frank Rabeyrolles - Nuit Oceān -

En cette période compliquée pour la filière musicale, il est essentiel de soutenir les artistes, et encore plus ceux qui démarrent et échappent souvent aux radars médiatiques. Pour ce faire, Le Cargo ! publiera désormais tous les mercredis, samedis et dimanches, ses meilleures découvertes musicales de la semaine.

Tachka - Salop.e

Attention Ovni en vue. Une chanson à message, cela peut faire peur. (une chanson sans d’ailleurs aussi !!). Mais l’univers de Tachka bouscule vos repères, vous emmène ailleurs, dans son ailleurs à elle. Et durant les 3 minutes 33 e ce Salop.e vous secoue, vous fait rire, vous donne envie de danser, de bouger, de chanter mais aussi de penser, de réfléchir. C’est peut être et même très certainement une chanson à message, mais c’est avant tout une chanson, une superbe chanson (l’arrivée de ce que l’on pense être un violoncelle est un moment de pure beauté).

Michael Dunstan - The Wind Blows

Parfois il n’y a pas besoin de plus. Une guitare, quelques arrangements discrets et une voix. Au service d’une mélodie. Et vous avez une superbe chanson. Un moment simple et touchant. Pourquoi demander plus quand l’australien Michael Dustan arrive à nous émouvoir avec si peu.

Frank Rabeyrolles - Your voice

Your voice" marque point de départ de 3 clips qui vont sortir ces prochaines semaines autour de mon nouvel Ep "Impossible Retour".

Il y a un je ne sais quoi des 60’s dans ce Your voice. Dans la voix, dans la mélodie. Les arrangements sont résolument de notre temps, mais il y a quand même un quelque chose qui nous emporte dans cette période bénie des mélodies aussi simple que diablement efficace.

Nuit Oceān - Fire Divine

Un étrange morceau. Dépouillé. Qui repose sur une voix belle et troublante. Une mélodie qui vous effleure, comme une caresse du bout des doigts. Un morceau beau et fragile comme une bulle de savon, comme un levée de soleil. Un moment de grâce éphémère.

Partager :

publié par le 29/11/20