accueil > articles > zooms > Julie Gasnier

publié par Philippe Ache le 31/07/19
Julie Gasnier - Une artiste discrète mais fascinante
Une artiste discrète mais fascinante

Le Cargo ! aime les artistes qui ne rentrent pas dans des cases. Aujourd’hui c’est l’une d’elle, Julie Gasnier que nous souhaitons vous présenter, une artiste trop peu connue, mais aux nombreux talents. Musicalement déjà, non seulement elle vient de créer un nouveau projet solo, PLUNE, mais elle jouait aussi un rôle essentiel dans le duo Lalafactory et fait partie d’un des groupes préférés de vos matelots : Superbravo. Comme l’a écrit l’un des nôtres :"SuperBravo est un groupe qui nous fait dire encore et toujours que les français n’ont rien à envier à personne en musique". Cette maxime je la fais mienne pour Lalafactory et pour PLUNE.

Julie : danseuse, peintre, poète et musicienne

Julie est une jeune femme réservée qui ne cherche pas à faire parler d’elle. Elle ne recherche pas la lumière des projecteurs et est absente des réseaux sociaux. Mais après l’avoir vue sur scène avec le groupe Superbravo, j’ai cherché à en savoir plus sur cette artiste captivante, parfaite camarade de jeu d’Armelle Pioline. Quel bonheur de voir ces deux artistes se renvoyer la balle sur le jeu de guitare inventif de Michel Peteau !

Julie s’exprime comme (danseuse, graphiste et musicienne). Pour en savoir plus, rendez vous sur son site internet, ne serait-ce que pour y découvrir la force et la beauté de ses gravures, collages et dessins. Mais c’est bien la musicienne que nous souhaitons évoquer aujourd’hui.

(photo de [Patrice Rault)

Il était une fois Lalafactory

Lalafactory c’est l’histoire d’un rendez-vous manqué entre un duo acid-pop assez génial et son public, abstraction faite de quelques fans passionnés. Il était composé de Daniel Valdenaire (musique) et Julie Gasnier (musique et textes) Je les ai moi-même découverts après la dissolution du groupe qui ne rencontra jamais le succès mérité en dépit de belles premières parties ( David Lafore et J.P Nataff notamment.

Et pourtant tant par l’inventivité des mélodies que par la poésie des textes, ces cousins lointains de Holden, Arlt et Midget méritaient largement notre attention. Dans les années 2000, ils ont composé trois albums dont seuls ont été édités : Une Eponge l’autre en 2010 et 1 puis 2 en 2012.

Une musique oscillant entre pop et rock et la même capacité qu’ont Sing Sing et Eloïse Descazes à nous embarquer dans un univers tout à fait singulier, quoique fort différent du leur, un univers où électricité et délicatesse se conjuguent à merveille. Je vous propose d’ailleurs d’écouter deux titres de l’album 1 puis 2, n’ayant pas réussi à choisir entre ces deux chansons, qui témoignent de la diversité de leurs créations.

Je parie ma casquette de matelot que vous n’en reviendrez pas de sitôt J’espère sincèrement que certains d’entre vous seront aussi touchés que je l’ai été et déciderons alors de découvrir l’ensemble du répertoire de Lalafactory : il n’est jamais trop tard.

Rejoindre Superbravo

Si le premier album de Superbravo (a space without Corner) est surtout l’oeuvre d’Armelle Pioline (ex-Holden) rejointe par Micnel Peteau, le second album, L’angle Vivant est le fruit d’une collaboration complète entre Michel, Armelle et Julie. De l’avis de votre matelot c’est un des meilleurs, si ce n’est le meilleur album français paru en 2017, un album fou, des mélodies débordant de vitalité et de joie (cet album aurait pu se nommer bonheur, mais le titre choisi est de loin bien meilleur). Si ma préférence va aux titres "Le cœur des hommes" (texte d’Armelle) et "La Cabine" (texte de Julie), c’est le titre "les vacarmes" (tourné lors d’une de nos sessions que j’ai choisi pour illustrer le talent de ce Supergroupe.

Pour notre plus grand bonheur, Superbravo vient de sortir un nouveau 45 tours ayant fait l’objet de deux clips de Robi.

Ajoutons que le label FRACA (la bien nommé Fraternité Cannibale) annonce pour 2020 un nouvel album du groupe.

Et soudain créer PLUNE

En dépit d’une activité débordante, Julie mûrit depuis longtemps l’idée d’un projet où elle serait à même de créer des titres plus personnels.

C’est désormais chose faite. Il s’agit de PLUNE dont vous pouvez découvrir les premiers morceaux sur Bandcamp.

Des titres Lo-fi selon ses propres termes mais des titres dont on notera qu’ils ont été produits par un de mes héros de jeunesse : l’immense Theo Hakola.

La poésie de Julie est toujours présente, sa palette musicale plus éclectique.

J’aime pour ma part particulièrement "Fétu",morceau pour lequel j’ai eu un coup de cœur immédiat. Toutefois le souffle rock qui émane de cette chanson provient sans doute de Théo Hakola . Ecoutez donc le son si familier de la guitare !

Ceci étant, il est probable que Julie évolue d’avantage vers un univers plus minimaliste et expérimentale. Le titre qui suit, "La vitesse de l’oubli", lui ressemble sans doute d’avantage. Un titre délicat, un titre doux.

Que ce soit au sein de Superbravo ou de PLUNE, Julie Gasnier est vraiment une artiste à suivre.

Partager :

publié par le 31/07/19