accueil > vidéos > sessions > Julia Stone

publié par Renaud de Foville le 26/05/12
Julia Stone - Session #402

Nous l’avions filmé dans un petit salon parisien. Avec Son frère, avec son groupe. Elle jouait du piano. Nous n’avions pas la moindre place pour bouger. Juste se poser dans un coin et capturer ce qu’il se passe...

Cette fois ci elle est en solo. Quelques jours après un très beau concert au café de la danse nous avons rendez vous sur l’Ile de la Cité. Un immeuble vieux de plusieurs siècles. Arrivé le premier, impossible de résister à la tentation de visiter ce "petit" appartement selon son américain de locataire...

Nous sommes dans l’ancien atelier de Chagall qui vivait dans l’appartement juste en dessous. La vue est sublime, la lumière de ce mois d’avril miraculeuse. Dans l’immeuble d’à coté où à vécu Baudelaire, c’est désormais Daniel Auteuil que vous pouvez croiser... Nous sommes au cœur de Paris. Nous sommes presque dans un autre temps.

Il fait beau. Julia arrive, tout en sourire et en timidité. Elle s’installe. Et on repense à cette évidence qui nous est tombé dessus en filmant le concert du Café de la Danse avec le Hiboo. Quand vous filmez Julia Stone vous avez parfois l’impression de capturer une petite fille douce et timide et l’instant d’après une femme sensuelle et affirmée. Un mélange délicat, naturel à l’équilibre fragile. Julia est plus troublante que jamais, seule dans ce salon hantée par les couleurs et les courbes de l’un des plus grands peintres. Elle s’accompagne à la guitare. Sa voix à l’image d’elle même parfois enfantine, souvent sensuelle, toujours bouleversante.

Quelques mots. Des sourires. Deux chansons. Un moment unique.

Bloodbuzz Ohio

The line that ties me

Merci à Xavier & Maximilien et un très très grand merci pour l’accueil adorable à Pam & Ran !

Images :renaud de Foville

Partager :