accueil > vidéos > sessions > Josh T. Pearson

publié par Renaud de Foville le 07/03/11
Josh T. Pearson - session acoustique #249

Il y aurait tant à dire sur Josh T. Pearson. Croisé et même interviewé à l’époque de Lift To Experience et de concerts devenus à juste raison mythiques. Cela va faire maintenant deux ans que nous suivons le retour du texan. Revenu de tout, revenu de loin, jamais là où on l’attend. Personnage bien plus complexe que l’on ne pourrait le penser. De ses soirées à la meilleure crêperie de Paris, le West Country Girl, à son apparition des plus rock’n’roll à la fête de la musique du Cargo. Du magnifique concert au 7e ciel l’été dernier à ses silences de plusieurs semaines.

Il y en effet beaucoup à dire sur celui que l’on a la chance d’accompagner depuis presque deux ans sur les routes en croisant Kevin Shields des My Bloody Valentine, Warren Ellis, Nick Cave ou les 65 days of static. Quelques noms parmi la liste incroyable de "fans" de Pearson  !

Cela faisait longtemps que l’on parlait d’enregistrer un ou deux morceaux dans une église. C’était le moment ou jamais. Quelques jours à Paris au milieu de la promo de son album à sortir mi mars.

Encore une fois, après la session pour Fredo Viola l’église de la Madeleine nous accueille à nouveau. L’endroit reste toujours aussi impressionnant en ce lundi matin de janvier. Il nous faut à tous de longues minutes pour oser prendre vraiment possession des lieux et jouer avec l’incroyable acoustique de cette église unique.

Josh nous avait réservé une surprise. Une sublime reprise d’un morceau popularisé par Boney M. !!! Oui, Boney M. Passée la surprise de reconnaitre "rivers of babylon", cela devient vite une belle évidence. Les paroles, le dépouillement de son adaptation, l’émotion incroyable qui se dégage de ce que joue et chante le texan.

On pourrait encore écrire pendant des heures. Ou juste regarder cette session.

En cadeau on vous offre la seule trace de duo entre Josh T. Pearson et Warren Ellis, que nous avons filmé après une journée en studio entre les deux barbus. Moment juste incroyable, hors du temps, hors de tout. D’une intensité redoutable.

Un immense merci à madame Ardant et l’équipe de l’église de la Madeleine, à Thomas et Peter.

Images : Renaud de Foville

www.myspace.com/joshtpearson

Woman, When I’ve Raised Hell...

Thou are loosed - Rivers of Babylon

Sweetheart, I ain’t your christ

Partager :

Derniers commentaires
tonypizzicata - le 15/03/11 à 01:03
avatar

formidable !!! vraiment.

geekariste.fr - le 27/03/11 à 19:54
avatar

C’est beau !
J’ai la même guitare mais il me manque des doigts par rapport à lui :)

- le 15/04/11 à 16:09
avatar

Bravo, c’est magnifique...