accueil > photos > concerts > Glen Hansard

publié par Mickaël Adamadorassy le 16/02/18
Glen Hansard - Le Trianon, Paris - 14/02/2017

2018 commence à peine et on a déjà envie de parler de concert de l’année... Et on assume, tellement on est ressorti heureux de ces deux heures et demi de pure beauté musicale passées au Trianon avec Glen Hansard et ces (nombreux) musiciens. Comme pour la tournée de Didn’t He Ramble, Glen est accompagné d’une large formation comprenant une pianiste et un organiste, des sections de cordes et de cuivre, Joseph Doyle et Rob Bochnik , basse et guitare respectivement, deux membres de The Frames qui l’accompagnent souvent et enfin le batteur Earl Harvin, dont apprécie qu’il soit désormais autant à l’aise sur les titres folk, les ambiances calmes que sur des choses plus pêchues comme un énorme Fitzcarraldo (morceau issu du répertoire de the Frames), transcendé par sa frappe bien lourde et bien rock. Idem pour le piano et les cordes, il y a des petites interventions nouvelles sur des titres qu’on connait par cœur, des arrangements de toute beauté, dont on profite d’autant plus que le son est très bon, même dans les premiers rangs.

La setlist est assez proche de celle du concert de centre irlandais en juillet 2017, avec bien sûr plus de morceaux du nouvel album Between Two Shores, sorti début 2018. On a aussi droit à un Gold sublimé par les cordes au complet en début de concert, à un Mercy qui n’en finit plus, le très beau My Little Ruin, Lowly Deserter et bien sûr When Your Mind’s Made Up et Falling Slowly de la période The Swell Season. Une reprise de Woody Guthrie agrémentée de quelques vers destinés à Trump et la situation en Corée et bien d’autres encore... deux heures et demi intenses, qui vous font sourire avec les histoires de Glen, qui vous font remuer la tête, voir les lèvres. Un beau moment de musique et d’humanité, de partage, on comptera pendant les rappels jusqu’à 16 musiciens sur scène dont les musiciens iraniens qui jouaient avec Glen au centre irlandais et dans notre dernière session avec lui.

Le groupe : Glen Hansard (guitare, mandoline, piano), Joseph Doyle (basse), Rob Bochnik (guitare), Earl Harvin (batterie), Romy (piano), Justin Carroll (claviers), Michael Buckley (saxophone), Curtis Fowlkes (trombone), Dave Smith (trompette), Una O’Kane (violon), Paula Hughes (violoncelle), Katie O’Connor (violon)

Avec pour le rappel : Mani Khoshravesh (ney : flûte), Nima Khoshravesh (setar : cordes pincées), Pouya Khoshravesh (Kemanche : cordes frottées)

Partager :