accueil > vidéos > sessions > Glen Hansard + (...)

publié par Mickaël Adamadorassy, Renaud de Foville le 26/03/13
Glen Hansard + Lisa Hannigan - Session #500

500 sessions... ce n’est pas rien... on serait tenté de continuer avec les chiffres pour vous les raconter, les vingt millions de vues sur Youtube, les treize mille abonnés, les milliers de commentaires pour vous remercier d’une découverte ou simplement du plaisir de voir son artiste préféré un peu différemment mais plus que ça chaque session aura été une histoire unique, qu’elle tienne du plan à la Mac Gyver qui s’exécute à la perfection ou l’enchaînement de galères qui vous fait découvrir à quel point la loi de Murphy se vérifie, on aurait beaucoup à vous raconter là-dessus... mais on se souvient surtout des belles choses, on chérit précieusement cette chance qu’on a de rencontrer des artistes géniaux hors de la scène et de vous faire partager ça.

Alors bien sûr on a pensé à faire un tas de choses pour cette 500ème, pour marquer le coup de manière exceptionnelle, des idées tordues, irréalisables, d’autres où c’est juste une question de timing et qui se feront sûrement mais finalement celle qu’on vous propose s’est imposée d’elle-même, comme une évidence.

Parce qu’elle met à l’écran Glen Hansard et Lisa Hannigan, deux artistes qu’on adore, qui représentent tout ce qu’on aime quand il s’agit de filmer la musique, quand au plaisir que se prennent nos oreilles, vient s’ajouter celui de voir la passion qui anime un musicien, la joie toute simple de chanter à pleins poumons et d’en donner encore un peu plus, parce qu’on est gagné par l’instant même si on est crevé par une tournée éprouvante..., l’élan inconscient qui fait ravager sa guitare à coups d’accords mitraillettes, les regards plein de complicité.

Et puis aussi la gentillesse extrême, ce côté humble par rapport à soi-même et la musique qui fait qu’un Glen Hansard ce n’est pas que ses propres chansons qu’il joue et défend mais tout une culture, sans éclats, sans militantisme, juste par amour et parce que c’est une partie de lui.

Alors donc on est très heureux de vous offrir comme 500ème session la captation de ce showcase acoustique de Glen Hansard et Lisa Hannigan à la librairie Shakespeare & Co à Paris.

La première session, avec Anna Ternheim, était arrivée un peu par hasard, nous n’étions vraiment pas sûr de vouloir faire quelque chose que d’autres ,comme La Blogothèque, faisaient déjà très bien mais finalement il se trouve qu’on continue à prendre notre pied après 500 sessions et donc c’est parti pour durer !

1ère partie

Avec  : "step out of the shadow" (un inédit tout juste fini au moment du showcase, ce n’est pas le titre officiel) - Love don’t leave me waiting (extrait de l’album solo de Glen, Rythm and Repose) - On Raglan Road (texte du poète irlandais Patrick Kavanagh, mis en chanson par Luke Kelly à l’origine) - Low Rising (extrait du second album de The Swell Season)

2ème partie

Avec  : Blue Moon (en duo avec Lisa, reprise de Richard Rodgers et Lorenz Hart) - Little Bird (Lisa en solo, extrait de son album Passenger) - Pennies in a fountain (inédit, joué sur quelques dates américaines, à ne pas confondre avec Panties in a fountain...) - Bird Of Sorrow (extrait de Rythm And Repose) - The Auld Triangle (Dominic Behan)


Le Cargo ! tient à remercier l’équipe de Shakespeare&Co, le management de Glen Hansard et Claire pour son aide toujours précieuse.

Partager :