accueil > vidéos > sessions > Françoiz Breut

publié par Renaud de Foville le 01/11/12
Françoiz Breut - Session #440

Elle était déjà venue, il y a quatre ans, visiter notre Cargo. Nous nous étions amarrés face au Point Éphémère, qui le temps d’une soirée, le temps d’une semaine pour le Cargo était sur la route pour Tucson. Nous avions déjà croisé Françoiz, au temps de Lithium, au temps de Dominique. Nous nous sommes retrouvés dans la foule d’un festival belge, tous venus voir les mêmes amis sur scène, des Cowboys, français parait il ! Le sourire de Françoiz est devenu un repère, une balise, comme sa gentillesse et son énergie. Les années passent mais nous avons besoin de nous retrouver tous autour du même feu de camp. Cela nous réchauffe, cela nous rassure. Nous avons besoin dans notre vie, pour le Cargo de fidélité, de complicité. En toute simplicité.

Cette fois-ci Françoiz arrive en force, chez nous, dans ce salon qui a servi pour quelques sessions et surtout de backstage pour les dizaines de groupes venus jouer pour la fête de la musique. Un clavier, deux claviers, une guitare, un ampli caché au fond d’un paquet de cigarettes, un batteur, une voix, de la chaleur, de la beauté, des rires, son rire, des histoires de camion, de garage, des souvenirs, de la musique, des mots, ce sentiment agréable de retrouver un univers que l’on connaît bien mais qui en même temps à continué à avancer, à évoluer. Tout se fait en douceur, en simplicité, une porte s’ouvre, un enfant et sa maman entrent au milieu du morceau, un regard, un grand sourire, beaucoup de douceur dans ce sourire comme dans sa voix. Alors encore une fois merci à Françoiz, à chaque musicien qui l’a accompagné, à Clarisse qui a rendu ce moment possible.

Images : Renaud de Foville

Bruxelles bleuette

Marie-Lise

 
 

Partager :