accueil > articles > zooms > Clou

publié par Mickaël Adamadorassy le 29/09/20
Clou - On avance
On avance

Le premier album de Clou vient de sortir, il s’appelle Orages et on l’aime et on va avoir de nombreuses occasions de vous en reparler mais pour commencer, pour vous présenter Clou, je voulais deux titres, un nouveau et un ancien. Mais d’abord qui est Clou ? Et vais-je trouver un jeu de mots à la fois subtil et drôle pendant l’exercice convenu de la présentation de l’artiste ? Il faut dire qu’il intrigue le pseudonyme choisi par Anne-Claire, jeune parisienne, qui commence la musique par le piano mais y revient finalement par la guitare avec des influences plutôt anglo-saxonnes. Elle se fait remarquer en 2014 grâce à un radio-crochet organisé par France Inter et réalise un premier EP en autoproduction en 2016. Elle signe ensuite chez Tôt ou Tard (Label de Cats On Trees, Françoiz Breut, JP Nataf etc..) qui publie l’EP "Comment" en 2020, un avant-goût de son premier album, produit par Dan Levy (The Dø). Un choix intéressant car si les univers de Clou et The Do sont assez éloignés, la voix d’Anne-Claire pourrait rappeler celle d’Olivia sur l’EP. Qui mise sur une couleur plus moderne dans la production, on est plus proche d’Angèle ou de Claire Laffut que de la folk des débuts, tout en conservant ce qui reste attachant chez Clou. Sur Orages on trouve une palette stylistique beaucoup plus variée, un traitement de la voix et des instruments un peu plus "organiques" et même une jolie berceuse folk en conclusion du disque.

Des premières écoutes de l’album mon titre préféré est pour l’instant "On avance", pour les quelques notes marquée par le piano et les cordes en contrepoint au chant sur le refrain, pour le phrasé, pour la "fluidité" de la voix et plus simplement parce qu’il y a quelque chose d’émouvant et de fragile dans les intonations alors que les mots sont déterminés. Prière, auto-prophétie ou leitmotiv. On verra bien mais on avance.

La "vieille" chanson est en anglais, elle est plus folk et elle fait référence à Star Wars et ça c’est comme découvrir Zooey Deschanel dans New Girl qui cite le seigneur des anneaux : ça fait fondre votre petit cœur (ou alors ça vous laisse de marbre, comme la référence tout à fait obscure ci-dessus). Enfin bref c’est surtout que la langue anglaise montre une autre facette, une approche de l’écriture de Clou :

P.S. : eh bien finalement l’inspiration n’est pas venue, pas de jeu de mots brillant pour ponctuer cet article, c’est dommage ça aurait été le clou du spectacle.

Partager :

publié par le 29/09/20