accueil > vidéos > sessions > Chris Garneau

publié par Renaud de Foville le 08/04/14
Chris Garneau - Session #602
La première fois c’était dans un appartement parisien, du Xe arrondissement. Un piano avec les touches rouges qui a souvent marqué ceux qui ont vu la session de Chris Garneau. Aujourd’hui nous sommes sur une péniche, juste au pied de la tour Eiffel, il fait beau, doux et Chris vient pour la seconde fois en 24 heures. En effet un caprice technique à fait que nous n’avons aucune voix du premier tournage. Mais personne ne penserait à se plaindre de recommencer le tournage. Nous avons même eu l’idée avec Gwen, qui nous a ouvert les portes de la Péniche du Cercle de la Mer, de comploter pour refaire une troisième prise, mais cette fois-ci avec encore plus de chansons.

Pour vous donner une idée du personnage c’est Chris qui va s’excuser d’arriver avec quelques minutes de retard, alors que nous le faisons revenir. Dans un excellent français l’américain reprend place au piano, dans ce grand salon, sur cette péniche à l’atmosphère hors du commun. C’est un lieu de passage, de brassage et on se dit en arrivant que l’on voit peu d’endroit à Paris où des gens aussi différents se croisent. Et cela fait du bien. Au milieu de tout cela, avec une douceur infinie, Chris Garneau s’impose peu à peu, sa musique occupe peu à peu le lieu, l’espace et l’émotion qui se dégage de chaque chanson nous submerge et nous bouleverse. 

Tout le monde est très heureux, de profiter à nouveau de ce moment de grâce et au dire de chacun Chris le premier, d’avoir fait encore mieux que la veille.

Pas grave

Winter Song 1

Winter Song 2

Un immense merci à Gwen et à l’équipe de la Péniche du Cercle de la mer pour l’accueil. Et à Jeremy aussi !


Partager :