accueil > articles > albums > cat power

publié par terant le 04/03/03
cat power
- you are free
you are free

constat

5 années se sont écoulées depuis l’excellent moon pix, avant que miss chan marshall ne fasse paraître ses nouvelles compositions. c’est dans ce laps de temps que le cargo ! s’est formé. et il aura fallu attendre la parution de ce you are free pour que je découvre cat power et les quelques merveilles qui jalonnent sa discographie (myra lee, what would the community think ou l’impressionnant covers record). séance intensive de rattrapage (exercice très fortement conseillé si vous vous trouvez être dans mon cas). pour en arriver au constat suivant : cat power, c’est bien.

tourments

sur ce dernier album, chan s’apaise, s’assagit, you are free est en effet un album plus calme mais qui conserve néanmoins une sensibilité rock. la musique est lente, douce, triste, torturée, à la fois intimiste et extravertie, dure et fragile et toujours touchante. le personnage marshall s’expose plus clairement, entre le désir de trouver une liberté et la paix, elle revendique son indépendance, exorcise ses démons, se libére des ses tourments. cependant elle reste aussi complexe et insaisissable que sur ses précédents albums, ce qui fait certainement beaucoup du charme de cat power. enregistré ci et là, alors qu’elle se promenait dans l’amérique, you are free n’en demeure pas moins un recueil cohérent, incisif sur les premiers morceaux et filant peu à peu vers un horizon tranquille, doux, planant, ensorcellant...

intarissable

la musique nous berce agréablement : elle et sa voix qu’elle pose de façon si singulière, hypnotique et captivante, l’ensemble bien produit avec parfois deux voix comme sur l’introductif "don’t blame you", de très beaux sons de guitare clairs et ce piano chaleureux présent sur quelques titres. la demoiselle s’entoure bien, outre les participations discrètes de dave grohl (nirvana, queens of the stone age, foo fighters) et eddie vedder (la voix de pearl jam), on retient surtout le violon de warren ellis (qui succède aux deux autres dirty three présents sur le précédent album de cat power, moon pix - si on excepte le covers record, recueil de reprises paru en 2000) sur l’impressionnant "good woman" où il est rejoint par des choeurs d’enfants. pas grand chose d’autre à préciser quant à cet album magique dans la continuité de l’oeuvre admirable de la miss si ce n’est qu’elle délivre encore deux reprises savoureuses, une de michael hurley ("werewolf") et une autre de john lee hooker ("keep on runnin’"), visions très personnelles de morceaux qui l’ont marqué et nous troublent tout autant. des mois après, ce you are free demeure intarissable, comme les précédents ouvrages de cat power, le plaisir demeure intact à chaque nouvelle écoute et j’espère qu’il en sera encore ainsi pour un petit moment.

Partager :

publié par le 04/03/03
Informations

Sortie : 2003
Label : matador

Pour le même artiste