accueil > vidéos > sessions > Calibro 35

publié par Renaud de Foville le 28/05/18
Calibro 35 - Session Acoustique #938

Une session à l’arrache. L’emploi du temps des Calibro 35 est quelque peu chamboulé. Les italiens ont une journée à Paris avec beaucoup de temps libre et nous nous retrouvons donc à l’étage de la Brasserie Barbés avec le groupe en formation quasi concert. Deux claviers, guitare, basse, batterie, flûte, saxo, des câbles partout, amplis et tout cela avec la vue sur Barbés, le métro aérien, le trafic, la foule, la vie... Le groupe s’installe, nous avons une heure pour nous mettre en place et filmer. On en profite pour discuter avec Enrico et découvrir tous les amis ou connaissances en commun. Musicien de la dernière tournée de PJ Harvey (alors q’un des autres membres des Calibro 35 a lui accompagner Beck, rien que ça) nous parlons de John Parish bien évidemment, mais certains membres des Calibro 35 étant de Milan ou pas très loin nous parlons aussi de Jacopo de l’Enfance Rouge et donc de Chiara et François, parlant de François Cambuzat on en arrive à Amaury... Le monde de la musique est vraiment tout petit.

Tout est prêt, nous faisons une balance rapide pour régler les micros et le groupe propose tout simplement de faire un mini set, comme en concert, une set list de cinq morceaux que les Calibro 35 vont enchaîner sans aucun temps mort, sans se poser de questions, gardant l’énergie du jeu, des morceaux et du live. Cela donne une session à filmer dans quasiment un seul souffle de plus de 15 minutes. Mais la musique ultra cinématographique des Calibro 35 nous porte, nous emporte et nous emmène dans un long et unique mouvement, un ballet d’énergie que l’on vous conseille vivement d’aller voir en concert quand ils passeront près de chez vous.

La session est présentée comme d’habitude morceau par morceau mais aussi en une seule vidéo !

Superstudio

Psycheground

Notte in Bovisa

Archi Zoom

Ungwana Bay Launch Complex

Session Complète

Un grand merci à Marie-Caroline et à la Brasserie Barbés pour l’accueil.

Images : Renaud de Foville

Partager :