accueil > articles > zooms > VA

publié par Mickaël Adamadorassy le 22/08/14
Le vendredi en détail -- Rock en Seine 2014
Le vendredi en détail — Rock en Seine 2014

La programmation de cette édition 2014 de Rock en Seine est comme souvent très bien faite : des têtes d’affiche fédératrices, des spécialités pour les amateurs d’electro ou de hip-hop, des groupes qui ont déja leur public et surtout un melting-pot des tendances du moment, des nouveaux venus qui souvent sont destinés à un bel avenir mais avec 5 scènes cette année et plus de 20 artistes par jour difficile de tout voir, voici la sélection très personnelle du Cargo !

15:30 : premier choix à faire Cage The Elephant sur la grande scène, des américains du Kentucky qui donne dans du rock catchy, le phrasé et la gouaille du chanteur ont un petit quelque chose qui me rappelle Cake. En face Jessica93 a un nom pourri (sérieux on dirait le pseudo d’une ado sur skyblog) mais une musique dont l’ambiance sombre frappe tout de suite, entre cold wave et indus à guitares lourdes. J’ai un peu peur qu’à 15:30 devant un public clairsemé, la dite ambiance soit difficile à installer. Du coup je commencerais par Cage The Elephant et j’essaierai de voir un bout de Jessica93

16:15 : Tiger Bell, groupe de punkettes avec de bon gros refrains entêtants et/ou répétitifs VS Kitty Daisy & Lewis, formation totalement ancrée dans le rétro, à tel point que même le disque sonne d’époque... c’est pas mal fait mais Tiger Bell a l’air bien plus réjouissant en live. RDV à la scène Pression Live.

17:05 : Pegase vs Gary Clark Jr, rock/electro vs blues rock avec une bonne guitare lead (le monsieur est adoubé par Clapton quand même). Je commencerai d’abord par Pegase scène de l’industrie et si c’est pas concluant on ira du côté de la grande scène voir Gary

17:50 : Wild Beasts, la voix est originale mais la musique un peu trop électro à mon goût, les deux membres sont guitaristes alors peut être que le live est plus organique, on leur laissera quelques minutes pour faire leur preuve (scène de la Cascade). En alternative beaucoup plus rock et couillu TRAAMS côté Pression Live. Là à vous de voir... le photographe en moi choisit TRAAMS mais vraiment pour le visuel.

18:00 : Camp Claude fait le buzz depuis un moment, de belles vidéos en teaser, la personnalité de la chanteuse qui semble séduire. Un live vu sur France 4 m’a laissé sur ma faim par contre. Ce concert va être l’occasion de voir si la musique est à la hauteur du reste. Le potentiel y est largement en tout cas. (scène Île de France)

18:45  : Jake Bugg est un songwriter folk anglais vraiment intéressant, pour sa voix et parce que sa musique est juste suffisamment arrangée pour qu’il y ait de la variété et de la dynamique dans ce qu’il propose. Dommage que Crystal Fighters commencent 5 minutes plus tard, sur disque ils m’ont fait une très bonne impression avec leur mélange de folk et de rythmes électro. On ira donc plutôt voir les seconds du côté de la scène de l’industrie.

19:45 : Blondie vs Hozier, le combat semble déséquilibré entre un groupe à tubes et d’illustres inconus mais en fait Hozier est une très belle découverte, dans un esprit proche des Cold War Kids des débuts, sans être autant porté sur le son vintage que ceux-ci, et avec une très belle voix masculine aux graves bien profonds. Pour moi ça se passera donc du côté de Pression Live.

20:00 : Pas de disque dispo pour eux alors on a juste regardé la vidéo du site de RES : cité des influences prestigieuses c’est bien mais quand l’exécution est un peu trop à la façon de ça l’est moins, ils ont font trop sur le look mais force est de constater qu’il y a de la voix chez Velvet Veins, si vous voulez vous reposer des grandes scènes, la proposition peut être intéressantes (Scène IDF)

20:45 : Mac Demarco pratique un rock tranquille et mélodique, ça séduit facilement l’oreille, tout comme sa manière de chanter mais en face il y a The Hives.... Dur pour lui... Si vous êtes pas fan des hives, vous pouvez faire un bout des deux même si la migration commencera à se faire longue (Demarco - scène de l’industrie, The Hives - grande scène)

22:00 : Die Antwoord, alors même si vous êtes pas fan du genre (une sorte de mélange entre rap et techno "lourde"), les personnages du groupe sont tellement barrés, le visuel est tellement fort que ça mérite d’être vu. Peut être pas 50 minutes par contre... tant mieux Royal Blood chez Pression Live promet d’être très intéressant, du rock teinté de stoner qui envoie vraiment du lourd.

23:00 : Artic Monkeys, je n’ai jamais été spécialement séduit par ce groupe mais le reste c’est de l’electro plutôt chiante (pour moi en tout cas) alors on va finir la soirée tranquillement devant la grande scène et si c’est vraiment pas bien, ma foi on rentrera tôt, la suite du week-end sera fatiguante...

Et sinon : tout le programme de Rock en Seine pour le vendredi 22 août sur leur site.

Partager :

publié par le 22/08/14