accueil > vidéos > sessions > Amanda Palmer

publié par Renaud de Foville le 06/11/12
Amanda Palmer - Session #442

Une demi-heure avec Amanda Palmer, c’est une leçon de rock’n’roll. D’une fois sur l’autre, on se rappelle son côté imprévisible qui fait tout le sel de ces rencontres, mais on oublie l’énergie insensée qu’elle déploie en permanence.

On la découvre ce jour-là particulièrement accueillante. Elle nous propose de choisir les deux morceaux, expliquant qu’elle ne se rend pas bien compte de ce qui passera auprès du public français compte tenu de la barrière de la langue. Le superbe Trout heart replica s’impose en premier lieu ; pour contraster, on choisit ensuite Want it back nettement plus pêchu.

Après avoir passé un bon quart d’heure à régler un problème d’ampli qui déformait le son du clavier, Amanda commence à jouer. Et là, elle lâche tout. Le son poussé à fond, la gestuelle furieuse, elle martèle le plancher de ses talons et se donne aussi pleinement que sur la scène d’une salle bondée. Quand Amanda Palmer fait son show, ce n’est jamais à moitié. On en prend plein les yeux, plein les oreilles, un peu éblouis, un grand sourire aux lèvres. La session terminée, on quitte les locaux d’Éphélide euphoriques et même un peu hilares, avec le sentiment, comme à chaque fois, d’avoir regardé passer une tornade.

Images : Renaud de Foville (www.unjourpeutetre.net)

Trout Heart Replica

Want it back

Un grand merci à Ephélide et à Amanda.

Partager :