accueil > vidéos > sessions > Alma Forrer

publié par Mickaël Adamadorassy le 26/04/19
Alma Forrer - Session #1005

On a découvert Alma Forrer il y a quelques années aux côtés de Baptiste W. Hamon, dans un registre très folk. Au détour d’un refrain de "Peut-être que nous serions heureux", soudain cette voix féminine claire, belle, émouvante, comme une révélation.

Dès la sortie de son premier EP Ne Dis Rien, l’idée de faire une session avec elle vient assez naturellement et on commence à en parler... une discussion amorcée en 2015 qui trouve sa conclusion il y a deux jours très exactement dans les locaux de BMG, une petite pièce aménagée spécialement pour l’occasion. Que s’est-il passé entre-temps ? beaucoup de choses, le temps de travailler, d’écrire, de voyager, de faire des rencontres, de changer aussi. Solstice, son EP qui sort aujourd’hui même, prend un virage très pop, c’est un disque lumineux, aérien, parfait pour l’été qui approche. On y trouve en plus des "Conquistadors" sortis en éclaireur, des collaborations avec la Grande Sophie pour "l’allée des dames", construite autour de la guitare acoustique, qui avec "Je suis" pourrait être le trait d’union entre les deux disques d’Alma, les deux ont une certaine mélancolie, des références folk/pop classiques , et "Song d’une nuit d’été", co-écrit avec Renan Luce , balade délicate et sophistiquée dont le refrain reste facilement en tête.

Pour cette session avec Vincent David à la guitare, Alma à l’omnichord et au chant et sa chienne Lili au...support moral ?, à la sieste ?. Enfin elle était là en tout cas !

Conquistadors

Song d’une nuit d’été

L’EP Solstice est disponible aujourd’hui dans toutes les bonnes échoppes musicales !

Merci à William et Mélissa pour l’organisation et à l’équipe de BMG pour l’accueil

Partager :