accueil > vidéos > sessions > The Leisure Society

publié par Renaud de Foville le 07/09/11
The Leisure Society
- Session #317

Nous avions croisé les Leisure Society lors d’un concert à la Flèche d’Or. A la fin du concert, tard dans la nuit, alors que le groupe remballait son matériel Josh T. Pearson avait réussi à convaincre Mike Siddell le violoniste du groupe de venir jouer un morceau de son futur album devant l’église à quelques pas d’ici. Un moment incroyable. Fragile et beau.

Nous nous retrouvons ici dans un bar parisien. A l’étage. Une salle immense. Une belle lumière. Le groupe se retrouve avec deux guitares et deux voix et évidemment l’incontournable violon de Mike Siddell.

Quelques mots, quelques bières, on s’accorde, on se pose et c’est parti pour trois morceaux. Les voix se marient à merveille, les guitares se font tour à tour caressantes ou entrainantes. Le violon reste le compagnon parfait de ses chansons aux mélodies raffinées et entêtantes... La promo nous avait prévenu, le groupe est heureux de jouer son album dans cette configuration acoustique, ils ont bossé pour adapter leurs chansons à l’exercice de la session acoustique. Parfois le fait de trop se préparer peut être un peu ennuyeux, gommant les petites imperfections qui font le charme de la session. Mais ici on est loin de tout cela. On aimerait descendre au rez-de-chaussée avec le groupe. Attendre la nuit en buvant des bières et ensuite les écouter dans une ambiance surchauffée jusqu’au petit matin en dansant sur You could keep me talking, morceau imparable que l’on pourrait écouter dans les pubs d’un petit village d’Irlande ou d’Ecosse...

You could keep me talking

Dust on the Dancefloor

Better written off (Than written down)

Un grand merci à Agnieszka de PIAS.

Images :Renaud de Foville

Partager :