accueil > articles > albums > super furry animals

publié par terant le 10/08/01
super furry animals
- rings around the world
rings around the world

charme

les quelques notes sages qui ouvrent rings around the world contrastent agréablement avec la pochette psychédélique de l’objet. petit à petit les choses se mettent en place, quelques notes de guitare se superposent, les violons s’accordent et la gracieuse voix légérement vocodérisée de gruff rhys entre en jeu, quelques effets électroniques s’ajoutent à l’ensemble. premier morceau et première merveille pop, on a de quoi être content, peu importe la teneur globale de cet ouvrage. puis le charme se reproduit à l’identique pour le deuxième morceau et ainsi de suite.

carottes

13 morceaux d’une rare finesse, impeccablement produits qui oscillent entre l’explosion psychédélique la plus primale ("receptacle for the respectable" où sir paul mastique des carottes et du céleri), le tube pop gorgé de choeurs wilsoniens et de soleil californien ("rings around the world", "juxtaposed with u"), la prog-pop canterburyesque ("it’s not the end of the world", "shoot doris day"), etc. super furry animals nous repose après ses expérimentations farfelues (un curieux album en gallois, un guerilla inégal) et offre avec ces morceaux denses son plus bel album depuis le classique de 1997, radiator. sans être un album surprenant dans la discographie du groupe, rings around the world se révèle être le plus posé, ni trop sage ni trop excentrique, désespérément beau et mélodique, le retour à un subtil équilibre que le groupe peinait à imposer dans ses précédentes compositions. un chef d’œuvre qui brille logiquement dans le bilan de fin d’année.

Partager :

publié par le 10/08/01
Informations

Sortie : 2001
Label : parlophone

Pour le même artiste