accueil > vidéos > sessions > Aïnah

publié par Renaud de Foville le 20/02/20
Aïnah - Session Acoustique #1064

Rendez vous dans une Galerie parisienne. Le midi, heure de fermeture et d’une toute relative tranquillité. Les tableaux de Katarina Axelsson sont l’écrin qu’il faut à la musique de Aïnah. La chanteuse est entourée de vert, d’arbres, de nature. La campagne, la forêt, le soleil d’un printemps naissant, le vent doux et chaud d’une belle fin de journée voilà comment nous aurions idéalement filmé la musique de Aïnah. Voilà à quoi nous fait penser sa voix douce, chaleureuse, parfois mutine, puissante et pénétrante quand il le faut. On oublie le bruit des voitures et des scooters, on oublie la foule qui court dans les rues de Paris, on oublie les gens qui sonnent pour glaner un renseignement forcément urgent, on oublie la rue, la vitesse et on se pose dans cet écrin merveilleux, on profite de l’improbable rencontre entre l’univers de deux artistes, entre la musique et le mots de Aïnah et les couleurs et les images de Katarina , on se retrouve nimbé par le son amplifié par une réverbe impressionnante et qui sert parfaitement la musique de Aïnah. Après deux chansons, la jeune chanteuse hésite à nous proposer "Pierre" qui normalement se fait à deux voix. On essaie, on se lance, on verra bien et heureusement que l’on doucement insisté, le morceau est superbe, émouvant, beau et fragile en même temps. Une petite merveille.

Puis la vie reprend ses droits, la bulle se crève, mais les émotions restent. On ressort dans les rues de Paris. Avec une belle musique qui continue de nous accompagner.

Pierre

Tomber la ville

Fuir et feindre

Avec les loups

Un très grand merci à la Galerie Felli et à Katarina Axelsson pour l’accueil.

Images : Renaud de Foville

Partager :