2016 sur les chapeaux de roue
2016 sur les chapeaux de roue

On est déjà bien gâtés en ce début 2016 avec beaucoup de belles sorties en janvier, mais ce n’est que le début des réjouissances : autant du côté de la nouvelle garde française (Maissiat, Katel, Pauline Drand) que de la crème de la musique anglo-saxonne, qu’ils soient plutôt neufs (Savages, Daughter, Bombay, DIIV) ou confirmés (Suede, Skunk Anansie, Tindersticks, Nada Surf, Beck). Et plus tard dans l’année PJ Harvey, Nine Inch Nails, M83, the XX ou encore Lorde. Le Cargo vous a compilé une liste des sorties officialisées pour les premiers mois de l’année suivis des disques annoncés pour 2016 mais sans date confirmée.

Janvier

Daughter - Not to Disappear (15 janvier)

Deuxième album annoncé du trio folk-rock qui n’était déjà pas passé inaperçu en 2011 avec leurs deux EPs et en 2013 avec leur premier LP If You Leave. Il est temps de retrouver la voix cristalline et résonnante d’Elena Tonra accompagnée d’orchestrations entêtantes et tourbillonnantes.

Skunk Anansie - Anarchytechture (15 janvier)

Un Skunk Anansie avec un beat dansant et une couleur très synthétique... avec n’importe qui d’autre ça aurait pu être une énième déception d’un groupe qui se fait bouffer pour l’air du temps mais ne vous y trompez pas le prédateur dans l’histoire c’est Skunk Anansie et sa chanteuse et ils ont toujours le son et la classe

Savages - Adore Life (22 janvier)

Deuxième album annoncé pour Savages dont Silence Yourself, concentré d’énergie pure, de rock brut et sale, noir et violent, nous avait fait l’effet d’une claque salutaire. Et déjà, un premier extrait qui prend nos attentes à contrepied.

Chairlift - Moth (22 janvier)

Chairlift rappelez-vous c’était ce gimmick plutôt sympa d’une pub Apple, sur la longueur on n’avait pas été tout à fait convaincu mais il y avait de bons fondamentaux, même joueur joue encore et gagne ? A voir, le clip ci-dessous est plutôt classe en tout cas

Suede - Night Thoughts - (22 janvier)

Le 7ème album studio de Brett Anderson et ses compères a été enregistré entre Londres et Bruxelles, avec une section de cordes, le tout est produit par Ed Buller, déjà aux manettes sur leur premier album... c’était en 1993 et ça ne nous rajeunit pas... L’album sera accompagné d’un film de Roger Sargent, photographe rock anglais très connu. Ci-dessous le trailer :

Tindersticks - The Waiting Room (22 janvier, City Slang)

On ne vous fera pas l’affront de vous présenter Tindersticks quand même... Allons à l’essentiel, l’album sort donc le 22 et s’accompagnera d’une tournée de ciné-concerts avec pas moins de 3 dates au théâtre des Bouffes du Nord les 19,20,21 avril 2016 et pour l’endroit comme pour le groupe ça vaut carrément le déplacement. En attendant une petite vidéo réalisée avec La Blogothèque.

Tindersticks - We are dreamers ! from La Blogotheque on Vimeo.

Stranded Horse - Luxe (29 janvier, Talitres)

Parce que ce splendide duo avec Eloïse Decazes (Arlt) est déjà à lui seul une bonne raison d’attendre ce nouvel album de Stranded Horse né de voyages en collaborations, quelque part entre Dakar, Paris et Nantes, en compagnie d’invités tels que le trio Vacarme, Boubacar Cissokho ou Sarah Murcia.

La Maison Tellier - Avalanche (29 janvier, AT(h)ome)

On ne présente plus notre fratrie barbue normande préférée, on avait eu un coup de cœur pour la folk western fiévreuse de L’art de la fugue et leurs reprises osées et incongrues de RATM ou Lorde, Beauté Pour Tous marque un cap, saute les étapes et place directement La Maison à côté des plus grands, à la hauteur d’un Dominique A ou d’un Noir Désir. Les lives sont toujours énormes et généreux, on attend donc beaucoup de leur prochaine livraison. Le groupe sera en concert à la Cigale le 17 mars 2016.

Turin Brakes - Lost Property (29 janvier)

Turin Brakes est un duo anglais pop/folk avec une vraie belle voix, qui a quelque chose dans le timbre de particulier, c’est leur 7ème album et ils mériteraient d’être un peu plus connus en France.

Bloc Party - Hymns (29 janvier)

Toujours aussi efficaces et catchy... de là à dire que leurs titres deviendront des hymnes, on verra bien mais on garde un très bon souvenir de leur précédente livraison.

Get Well Soon - Love (29 janvier) Après 3 Eps en 2014, Konstantin Gropper la tête pensante de ce projet allemand, déjà très remarqué en France, revient avec un nouvel album intitulé love, tout simplement.

Février

Bombay - Show Your Teeth (5 Février, V2)

On avait bien aimé le premier album de Bombay Show Pig, le projet de Mathias Janmaat et Linda van Leeuwen, du rock inventif et mélodique, pêchu et garage sur une piste, limite psychédélique sur le suivant, on ne s’ennuyait pas avec eux. Ça avait donné aussi une très chouette session Cargo ! au Motel. Le groupe a pas mal changé depuis, est devenu Bombay tout court, Lisa Ann Jonker remplace Linda au côté de Mathias, le principal compositeur du groupe et l’album est présenté comme étant encore plus énergique que le précédent, influencé par les 90’s, plus lourd voir grunge mais sans pour autant perdre les mélodies et oublier les côtés poppy de leur musique.

DIIV - Is The Is Are ( 5 février, Captured Tracks)

DIIV nous avait fait une bonne impression à Pitchfork et encore plus avec leur premier disque Oshin, son successeur a déjà été annoncé via plusieurs titres dont le dernier en date figure ci-dessous, le son, l’esprit c’est pas très original mais c’est vraiment bien fait, on se laisse facilement bercer et en plus ça buzze plutôt bien pour eux dans la microsphère indé.

Kula Shaker - K 2.0 (12 février)

Il était temps... enfin les vrais seigneurs du psychédélique sont de retour et vont pouvoir balayer d’un aller-retour de pédale wah-wah cette vague navrante de suiveurs qui nous ont fatigué en 2015 avec leurs vieux échos à bande et leurs reverbes à ressort qui n’en finissent plus. On brûlera les rickenbacker et les orgues pouet pouet, fini les chemises à fleur et le patte d’eph... Ok ok.... on exagère un poil, on sauvera quand même certains de ces suiveurs, ils ont peut être le potentiel d’un album de la trempe des premiers Kula Shaker ou du trop méconnu Pilgrims Progress... sauf que K 2.0 est une référence à leur premier album et si même le maître se met à recycler son propre passé qui recyclait déjà ... enfin bref on est un peu perdu mais on fait confiance à Crispian pour démêler tout ça, si possible en se resservant deux fois de mysticisme hindou.

Institut - Spécialiste mondial du retour d’affection (18 février, Quadrilab)

JPEGInstitut poursuit la quête politico-socialo-musicale entamée avec son premier excellent disque en 2012 (Ils étaient tombés amoureux instantanément). Mais au final, ce nouveau disque, c’est encore le dossier de presse qui en parle le mieux (c’est suffisamment rare pour être noté), je lui laisse donc la parole : « L’album plaide pour un contrôle accru des libertés individuelles, l’optimisation des espaces de travail, la culpabilité, un salaire médian européen ou encore les décès accidentels, laissant un sentiment d’inachevé dans les affaires. Il est aussi un réquisitoire contre les troubles de la personnalité, l’analyse concertée des mécanismes du moi. S’il est pour l’évasion fiscale & la fatalité, l’album est contre le présent qui s’enfuit, le choix impossible, les illusions, le poids de l’histoire et surtout la psyché de centre droit ». Un sacré programme dont on vous reparle plus en profondeur d’ici quelques écoutes.

Glen Hansard - A Season On The Line EP (19 fevrier)

Nous ne pouvions forcément pas passer à côté. Certes pas un troisième album solo pour Glen mais un EP contenant notamment le titre ayant donné le nom de son dernier album Didn’t He Ramble. Nous nous étions d’ailleurs demandé pourquoi il en était absent après l’avoir entendu en concert, la question est maintenant résolue !

Animal Collective - Painting With (19 février)

Pour son nouvel album Animal Collective a décidé de changer radicalement de style, leur nouveau projet consiste à écrire des chansons pop en 3 accords majeurs avec couplet, refrain, couplet, refrain, le tout essentiellement sur guitare acoustique et avec un peu d’accordéon. Non on rigole, Animal Collective c’est toujours aussi barré et chaotique !

The Jezabels - Synthia (26 février)

Nos chouchous australiens reviennent et ils ne se sont pas calmés si on en croit le titre ci-dessous qui bénéficie en plus d’un très beau clip. Ils seront en concert le 29 mars au Point Ephémère.

Mars

Nada Surf - you Know Who You Are (4 mars, City Slang)

On vous en parlait déjà dans nos sorties 2015... on a été un peu rapides mais cette fois-ci on a une date, un titre, une tracklist et un premier extrait à écouter ci-dessous. A noter que le groupe s’est doté d’une deuxième guitare pour l’occasion ce qui risque de donner des concerts encore plus énormes, rendez-vous le 15 avril au Trabendo pour les parisiens (qui ne seront pas les seuls à être gâtés, la tournée passera aussi par Tourcoing, Besançon, Strasbourg (12,13 et 14 avril respectivement) puis Grenoble, Feyzin,et Bordeaux (25,26 et 27 avril)

Exsonvaldes - Aranda (4 mars)

Jadis (genre il y a 2 ans environ ?) en voyant le succès que rencontrait X-ON en Espagne, on avait demandé en plaisantant à moitié à Simon (chant-guitare) s’il comptait pas écrire des chansons en espagnol pour s’adapter à son nouveau public. Et maintenant c’est chose faite sur un Ep commun avec Helena Miquel et sur le nouvel album d’exson, et c’est fort joliment fait

Exsonvaldes sera en concert à la Maroquinerie le 8 avril 2016. L’album tourne en avant-première chez Francine Grosmouge qui me dit dans l’oreille que c’est un très bon cru !

Lucius - Good Grief (11 mars)

Le précédent album de Lucius, Wildewoman était une putain de tuerie, on a malheureusement pas eu le temps de le marteler suffisamment alors si celui-ci tient ses promesses, on risque bien d’être un poil relous dans la réclame luciesque.

Maissiat - Grand amour (18 mars)

On sait encore peu de choses sur le successeur du splendide premier album de Maissiat si ce n’est son titre, Grand amour, mais il nous tarde d’y retrouver le souffle et la grâce de son écriture ensorcelante découverte avec Tropiques.

Avril

Katerine - Le Film (8 avril, Cinq7/Wagram)

Après le cinéma (Gaz de France, en salles actuellement), Philippe Katerine reviendra à la musique en avril avec un nouvel album où il est apparemment questions de piano-voix.

Katel - Élégie (8 avril, At(h)ome)

À en juger par les morceaux que nous avons eu la chance de découvrir lors de la résidence récente aux Trois Baudets puis des concerts qui ont suivi, les albums de Katel se suivent sans se ressembler et cet Élégie s’annonce à des lieues de ce qui a précédé. Lors de ces premières écoutes en live, nous avons été frappés par la haute tenue de l’ensemble, l’élégance et la finesse de l’écriture toute en introspection, ainsi qu’un travail remarquable sur les chœurs et les arrangements. De quoi nous faire attendre et espérer un très bel album.

Date inconnue

Ils sortiront en 2016 mais on ne sait pas encore quand

PJ Harvey (printemps)

C’est forcément un événement, comme à nouvel album de PJ Harvey attendu avec une impatience teintée d’anxiété. Car elle a toujours placé la barre si haut, si loin, qu’on craint chaque fois que le résultat ne soit pas à la hauteur. Surtout quand un album fait suite aux deux merveilles, aux deux chocs absolus qu’ont été White Chalk et Let England Shake. On ne sait pas encore grand-chose de cet album-ci, enregistré dans des conditions très particulières l’an dernier (sous les yeux du public qu’une vitre isolait du groupe), si ce n’est qu’il semble prolonger la thématique politique du précédent et que l’indispensable John Parish a contribué à le produire. Alors on espère, on attend, on compte les jours avec une hâte que peu d’artistes arrivent à susciter à ce point chez nous.

Moddi

On ne sait pas encore quand, mais Moddi l’a promis : un nouvel album va sortir en 2016 ! Forcément on a hâte d’écouter ça après Floriography en 2010 et Set The House On Fire en 2013, dont on avait écrit une chronique jamais publiée, oups...

Demi Mondaine - Paris-Désert

Un titre qui est à lui seul une invitation au voyage : Paris-Désert. Quelques bribes alléchantes entendues ici et là, notamment un morceau, « Enchanteur », qui s’annonce comme l’un des plus grisants que nous ait offert Demi Mondaine, dont on attend beaucoup depuis le passionnant Aether.

Pauline Drand

2015 a été l’année de la confirmation du talent de Pauline Drand, découvert lors de concerts de plus en plus affirmés et qui a éclaté soudain sur un double EP dont nous vous disions le plus grand bien ici même, et qui a suscité une belle unanimité sur les blogs et webzines de la Toile musicale. 2016 devrait marquer un autre tournant avec la sortie de son premier album très attendu. On devrait y retrouver une poignée de chansons de toute beauté, à l’élégance et à la maturité régulièrement bluffantes, découvertes au gré de concerts enchanteurs.

La Féline

Pas encore de date annoncée pour le deuxième album de La Féline, actuellement en cours d’enregistrement, mais il pourrait faire partie des sorties de 2016. Agnès Gayraud nous l’annonçait en interview comme « moins introspectif » qu’Adieu l’enfance, « moins apollinien, moins contrôlé (...), plus dionysiaque. » Tout un programme.

Joshua James

Joshua James est un peu un ovni du cargo alors que pourtant nous avons écouté en boucle chacun de ses trois albums, ses nombreux EPs et autres albums de reprises de Modest Mouse. Si cela vient d’une absence quasi totale sur le territoire franco-allemand (une seule mini-tournée européenne fin 2013 en première partie de The Temperance Movement), nous finirons bien par nous rattraper pour vous faire connaitre cet artiste trop peu connu. En attendant, on vous laisse avec son dernier titre en date, une chanson de Noël (certes...).

Et en vrac

- Lisa Hannigan : On a eu la chance de discuter des enregistrements en cours de manière informelle avec Lisa lors de son concert au centre irlandais en juin 2015 (voir la vidéo de ce concert), on ne peut pas vous dire si c’est fini, et si c’est fini, si le label le sortira cette année mais il y a quand même de bonnes chances que ce soit le cas !

- Lou : La trop rare Lou promet un nouvel album pour 2016, avec Jean-Charles Versari aux manettes. Elle vient tout juste d’en dévoiler les chansons lors d’un concert envoûtant qui laisse attendre un album de toute beauté.

- M83  : Le producteur Meldal-Johnsen a annoncé sur Twitter mi décembre que le prochain album est déterminé tandis qu’en interview Gonzalez décrit l’album comme "épique", un mélange de modernité et de sons old-school... euh ça aurait pu décrire le dernier album non ? Enfin on est impatient quand même de l’écouter.

- The XX  : Troisième album en cours d’enregistrement actuellement, pas sûr du tout qu’il sortira en 2016 mais le groupe prévoit en tout cas de publier de nouveaux morceaux cette année).

- Lorde  : A priori c’est pour 2016, la chanteuse a twitté qu’un titre avait été choisi pour l’album.

- Metallica  : On ne sait pas trop si c’est pour cette année mais ils bossent dessus et on commence à avoir des petits bouts de son à se mettre sous la dent... de quoi répondre à cette difficile question Metallica peut-il encore nous surprendre et refaire un disque écoutable (on a grandi avec, c’est comme Placebo et Coldplay, on y croit plus trop mais on écoute quand même chaque nouvelle sortie).

- Tool : Ça fait longtemps qu’ils n’ont rien sorti mais le guitariste du groupe a déclaré à Rolling Stone que ça serait pour 2016.

- Radiohead  : Après la petite surprise de Noël (l’inédit « Spectre » écrit initialement pour James Bond), on a eu confirmation par Phil Selway et Johnny Greenwood que le groupe travaillait bien sur un nouvel album. Mais rien n’indique que ce soit pour 2016, néanmoins on devrait voir apparaitre de nouveaux morceaux comme « Spectre » ou « Silent Spring » et « Desert Island Disk » que Thom Yorke a joué lors du concert Pathway to Paris organisé en marge de la conférence sur le climat.

Et aussi : Soul Asylum, Deftones, Nine Inch Nails(confirmé via Twitter), Metronomy, Beck, The Last Shadow Puppets

Partager :

publié par le 14/01/16