accueil > photos > concerts > Gabby Young and (...)

publié par Mélanie Fazi le 28/05/14
Gabby Young and Other Animals
- Divan du Monde, Paris

Bon sang, que ça fait du bien. L’album One foot in front of the other nous mettait déjà d’excellente humeur, mais ce n’était rien comparé à ce qu’on a pu vivre lors de ce concert. Gabby Young et ses « autres animaux » sont sur scène une joyeuse bande de huit à l’enthousiasme communicatif et au grain de folie rafraîchissant, qui manient aussi bien violon, cuivres, batterie, guitare ou accordéon que l’ukulélé à l’occasion. L’appellation de « circus swing » par laquelle ils décrivent leur musique se révèle plus qu’appropriée : ça swingue méchamment et c’est vivant comme un spectacle de cirque.

Il y aura ce soir des danses endiablées, des chants de marins, des moments de fête (« Time » ou le tubesque « I’ve improved ») et d’autres plus en demi-teinte (« Fear of flying »). Visuellement, le spectacle est aussi un régal pour les yeux, bariolé et gentiment barré, sans parler de la tenue de scène de Gabby Young elle-même avec ses cheveux rouge cerise, sa couronne de fleurs, ses bottines ornées d’oiseaux et sa robe multicolore à fanfreluches.

Le public est régulièrement invité à participer en mimant des instruments, en chantant les chœurs, et s’y prête bien au-delà des consignes : un couple danse la valse, quelqu’un d’autre accueille le retour du groupe au moment du rappel en chantant la mélodie attribuée à l’assistance sur le morceau précédent. Le groupe descend même dans la fosse pour interpréter « Smile » en acoustique en demandant le plus grand silence au public qui s’assied en cercle comme au coin du feu. « I just wanna make you smile », chante Gabby Young ; mission accomplie, on a un sourire jusqu’aux oreilles tant la scène est adorable.

On a déjà vécu pas mal d’excellents concerts depuis le début de cette année. Mais celui-ci remporte haut la main la palme du plus euphorisant. Et comme tous les très bons concerts, il teintera désormais d’une couleur nouvelle (ô combien éclatante) toutes les écoutes futures de One foot in front of the other.

Partager :